ATP Award: Les meilleurs acteurs télécoms d’Afrique distingués

ATP Award: Les meilleurs acteurs télécoms d’Afrique distingués

mercredi, 02 octobre 2013 09:46

[02-10-2013. 11h00] Ainsi, pour célébrer et encourager l’excellence dans le secteur des télécommunications en Afrique, le jury de quatre membres présidé par Bernard Sanchez a décerné des récompenses aux acteurs et entreprises dudit secteur.

ATP Award: Les meilleurs acteurs télécoms d’Afrique distingués

La 9ème édition de l’Africa telecom people Award (Atp Award) a distingué le 1er octobre dernier, à Abidjan-Cocody, les meilleurs acteurs télécoms du continent africain en présence du Dr Hamadoun, secrétaire général de l’Union internationale des télécoms (Uit).

Ainsi, pour célébrer et encourager l’excellence dans le secteur des télécommunications en Afrique, le jury de quatre membres présidé par Bernard Sanchez a décerné l’Award de la meilleure application innovante en Afrique de l’Ouest à la Côte d’Ivoire, en Afrique centrale à un opérateur de téléphonie mobile du Cameroun, en Afrique du Nord à la Tunisie et en Afrique australe et de l’Est au Kenya.

L’Award du meilleur opérateur a été décerné en Afrique de l’Ouest à un opérateur de téléphonie mobile du Bénin, en Afrique centrale à un opérateur de téléphonie de l'Angola, en Afrique du Nord au Maroc et en Afrique australe et de l’Est à un opérateur de téléphonie mobile du Bostwana.

Pour l’Award de la meilleure régulation et gouvernance, ce sont pour l’Afrique de l’Ouest, le Ghana à travers une société d’assurance, en Afrique centrale, le Gabon, en Afrique du Nord, le Maroc et en Afrique australe et de l’Est, le Bostwana.

L’Award de la meilleure initiative publique est revenu au ministère des Postes et télécommunication du Congo et celui de la meilleure initiative privée a été remporté par Amadeus Partner.

Quant à l’Award qui distingue la meilleure initiative au développement, il est revenu à Afrique Télécom et celui de meilleur manager a été attribué à Airtel Afrique francophone.

Dans son allocution, après avoir remercié le Dr Hamadoun pour l’honneur fait à la Côte d’Ivoire en prenant part à cette cérémonie, le ministre ivoirien de la Poste et des technologies de l’information et de la communication (Tic), Bruno Koné, a affirmé que le continent est sur la bonne voie. « Celle qui va conduire à un développement plus accéléré de nos États », a-t-il précisé. Aussi a-t-il indiqué que les Tic permettent d’accélérer la croissance et offrent plus de traçabilité. Au secrétaire général de l’Uit, il dira: « l’organisation que vous dirigez, est la plus représentative du devenir de notre humanité. Elle fera le monde de demain (…) Nous sommes admiratifs devant les résultats réalisés en sept (7) ans ». Grâce à tous ces efforts, a-t-il poursuivi, la Côte d’Ivoire se réjouit de compter plus de 20 millions d’abonnés au téléphone mobile.

Pour sa part, le secrétaire général de l’Uit a soutenu qu’en 13 ans, l’Afrique a effectué un bond remarquable dans le domaine des Tic. « Cette décennie du 3ème millénaire en matière des Tic sera celle de l’Afrique. Je n’ai aucun doute », a-t-il soutenu.

A l’en croire, « le rôle de l’Uit n’est pas d’assister les pays africains mais de les accompagner. » Mais avant, il a tenu à rappeler que l’histoire des Tic s’est plusieurs fois écrite à Abidjan. Comme la création de l’organe international des télécoms qu’est le Rascom. C’est en Côte d’Ivoire, a-t-il poursuivi, qu’a été mise en place la toute première autorité de régulation du secteur en Afrique. Selon lui, avec les Tic, l’espoir est permis pour l’Afrique.

Notons que plusieurs personnalités du monde des télécommunications en Afrique ont pris part à cette cérémonie aux côtés de plusieurs ministres du secteur, à savoir Mongi Marzoug, ministre des Tic de la Tunisie, le ministre des Tic du Congo et le ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité de Côte d'Ivoire, Hamed Bakayoko.



CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 1640 fois Dernière modification le mercredi, 02 octobre 2013 11:28