Notre cher Dieu

Notre cher Dieu

mercredi, 05 juillet 2017 16:29
Notre cher Dieu Crédits: DR

Dieu est devenu un vrai business, plus productif que le cacao, le café, l’anacarde et l’hévéa.

Notre cher Dieu

Prière pour réussir à un concours : 30.000 frs

-Prière pour obtenir un visa Schengen : 100.000 frs

-Prière pour obtenir un visa américain : 150.000 frs

-Prière pour avoir un « bon mari » : 50.000 frs

-Prière pour chasser les sorciers : 15.000 frs

-Prière pour échapper à la méchanceté des jaloux : 10.000 frs

-Prière de guérison : 7.000 frs

-Prière pour devenir riche : 300.000 frs

-Prière pour arrêter de boire de l’alcool ou de fumer : 75.000 frs

Je me suis amusé à répertorier certains des tarifs pratiqués par certains cultes et j’en suis arrivé à ce tableau séduisant. Et ce n’est pas tout. Des tarifs tout aussi importants pour d’autres types de prière aussi insipides qu’inutiles. Pas d’impôts, pas de TVA, pas de factures normalisées, pas d’audits. Les grosses croix plantées devant les lieux de culte décourageraient l’agent de recouvrement le plus téméraire.

Dieu est devenu un vrai business, plus productif que le cacao, le café, l’anacarde et l’hévéa. Notre cher Dieu devenu si cher par le fait de soi-disant pasteurs véreux. À ce rythme, le paradis sera pour les riches car entrer dans les lieux de culte pour écouter la parole exigera que l’on ait de l’argent, beaucoup d’argent.

Les tarifs ci-dessus ne mentionnent même pas les fameuses « dîmes » qui dépassent le plus souvent les dixièmes de salaires des ouailles plumées pour accéder au paradis. Les plus riches recevront toutes les prières, toutes les visions et prophéties favorables, pendant que les fidèles qui ne jettent que de misérables piécettes dans les paniers d’offrande s’égosilleront à chanter de leurs voix les plus désespérées afin de faciliter l’absolution des péchés des riches ou leur montée au ciel.

Plus les nantis fréquentent un culte particulier, plus les pasteurs de ces cultes sont arrogants. Les révérends-pasteurs-archi-bishops-Apôtres-Chérubins et les prophétesses roulent carrosse dans Abidjan. Il est loin le temps où Jésus devait se contenter d’habits déchirés et de repas austères et dormir à la belle étoile. S’il revenait sur terre, il ne serait pas suivi par ses fidèles devenus si regardants sur l’aspect physique des « hommes de Dieu ».

L’affaire est tellement rentable qu’elle fait l’objet de publicité afin d’accroître le nombre de fidèles à escroquer. Comme ils sont beaux les évêques et les prophétesses sur les panneaux publicitaires d’Abidjan, si propres, si bien habillés, si bien maquillés. On les prendrait pour des mannequins des marques de luxe ! Que croyez-vous, l’église n’est plus la même qu’il y a mille ans. Abstinence, pauvreté et chasteté, qui a bien pu vouloir encastrer les pasteurs dans une vie aussi pénible ?

Certains se sont débrouillés pour colmater quelques phrases bibliques éparses pour nous cracher des réponses à nos regards réprobateurs : Dieu a demandé de se faire propre avant d’entrer dans sa maison ! Comme nous sommes suffisamment paresseux pour ne pas lire la même Bible qu’eux, nous nous contenterons de ce qu’ils disent. On va faire comment ?

PAR VINCENT TOHBI IRIÉ

Lu 1185 fois Dernière modification le mercredi, 05 juillet 2017 17:03