Grain de sel : La si longue attente à la banque !

mercredi, 06 novembre 2019 10:38
Grain de sel : La si longue attente à la banque ! Crédits: DR

« Ma sœur, je suis fâchée, je m’en vais. Je suis là depuis longtemps, il n’y a qu’un seul guichet qui fonctionne. Je ne peux plus attendre », K.M.T, une amie de l’université que j’ai retrouvée avec beaucoup de plaisir.

Déçue, elle est sortie de la banque en me remettant son ticket, portant un numéro plus avancé que le mien (R084), que je venais de tirer à 12h25 quand l’écran affichait le 43è client à la caisse 1 pour un retrait. Les clients qui ont eu la chance de s’asseoir sont accrochés à leurs téléphones portables soit pour des jeux soit pour passer des messages…bref ! Ceux qui sont débout font pareil. Juste pour faire passer le temps, dans cette attente qui devient de plus en plus longue. En fait il s’agit de l’agence de la Banque nationale d’investissement (Bni) de Cocody Danga.

Il est vrai qu’en début du mois, il y a de l’affluence dans les établissements bancaires. Mais cela n’est pas une raison pour faire attendre les clients pendant plus de deux heures.  Dans cette agence, un seul guichet est ouvert pour toutes les opérations : retrait, versement, dépôt de chèques, transfert d’argent…).

Les deux autres guichets sont vides, les occupants sont en congé, nous dit-on. Et les plaintes des clients se font entendre : « Si vous manquez de personnel, dites-nous, de nombreux jeunes sont à la recherche d’emploi » ; « Quand on va en congé, on se fait remplacer tout de même » ; « On ne va pas passer toute la journée dans cette banque ? ».

Ces murmures qui deviennent de plus en plus audibles n’ébranlent pas les quelques agents que l’on voit défiler d’un bureau à l’autre. Et des clients abdiquent et décident de rentrer chez eux sans être servi. « Pour ouvrir un compte, on n’attend pas trop, mais pour retirer notre argent, on est confronté à toutes sortes de difficultés », lance un client tout exaspéré, craquant la porte !

L’adage selon lequel « le client est roi et doit être traité avec beaucoup d’égards » n’est pas de mise dans cette agence qui manque aussi de salle d’eau pouvant permettre à la clientèle, dans cette longue attente, de se soulager.

GERMAINE BONI