Procédures pour l’obtention de visas pour la France: Tout change à partir du 22 février
  • Accueil
  • Focus
  • Interview
  • Procédures pour l’obtention de visas pour la France: Tout change à partir du 22 février

Procédures pour l’obtention de visas pour la France: Tout change à partir du 22 février

mercredi, 17 février 2016 15:21
Philippe Truquet, Consul général de France en Côte d’Ivoire. Philippe Truquet, Consul général de France en Côte d’Ivoire. Crédits: Sylvain Namoya

Philippe Truquet, Consul général de France en Côte d’Ivoire, explique dans cette interview, les nouvelles dispositions prises pour faciliter la tâche des demandeurs de visas pour la France, en nombre toujours croissant.

M. le Consul, Pourquoi  avez-vous décidé d’externaliser les procédures pour les visas ?
Tout d’abord, il faut préciser que depuis 2012 les demandeurs de visas sont chaque année plus nombreux en Côte d’Ivoire. En 2015, le service des visas du Consulat a traité plus de 35 000 demandes contre  27 000 en 2013 et 31 000 en 2014. Il a aujourd’hui  atteint le seuil critique de capacité d’accueil du public. Dans les pays où la demande de visas est forte, notamment en Asie et au Maghreb, la France externalise l’accueil des demandeurs de visas et la collecte des passeports, en confiant ces taches à des sociétés spécialisées. En Côte d’Ivoire,  la société Visas Facilitation Services Global (Vfs Global) a été retenue, à la suite d’un appel d’offre, pour accueillir les requérants de visas. Vfs Global travaille actuellement pour une cinquantaine de gouvernements et opère dans 123 pays. Avec quelques 110 millions de demandeurs de visas reçus dans plus de 1500 centres à travers le monde. Vfs a une expérience et un savoir-faire solides dans ce domaine. En Côte d’Ivoire, cette société est d’ores et déjà en charge d’accueillir  les demandeurs de visas pour l’Italie et l’Espagne.

A quelle date prévoyez-vous donc, l’externalisation des visas pour la France ?
Les demandeurs de visas seront reçus dans le nouveau Centre visas France à partir du 2 mars 2016. Ce centre  se situe au Plateau, à proximité du Consulat général de France, dans l’immeuble « ECOBANK », rue Terrasson de Fougères. Dès le 22 février, le site internet et le Centre d’appels Vfs seront ouverts pour enregistrer les premiers rendez-vous.

Qu’est ce qui va changer véritablement pour le demandeur de visas ?
Les changements sont nombreux. Tout d’abord, l’usager sera accueilli dans un local plus fonctionnel et plus spacieux. Pour prendre rendez-vous au Centre Visas France, le demandeur n’aura par ailleurs plus besoin d’aller acheter un code dans un guichet SGBCI ou ECOBANK. Il prendra  directement rendez-vous informatiquement via le site  internet www.vfsglobal.com/france/ci , ou en appelant la Centrale d’appels au 20 20 48 70. A son arrivée au Centre visas France, le demandeur sera accueilli à un guichet pour vérifier si son dossier est complet ainsi que  la validité de son passeport. C’est donc une fonction nouvelle de conseil qui est offerte au demandeur. De plus, le demandeur ne s’acquittera des frais qu’après avoir déposé son dossier, avec  la possibilité de payer en espèce ou par carte bancaire. Dans le Centre visas France, plusieurs services optionnels seront également proposés. Le demandeur aura la possibilité, moyennant un supplément financier, de faire des photocopies, des photos d’identité, de souscrire à l’assurance voyage Schengen auprès d’un courtier,…Ceux qui souhaitent bénéficier d’un accueil plus personnalisé pourront choisir l’option « Salon Premium » soit au moment de la prise de rendez-vous, soit à leur arrivée au Centre visas. Enfin, le demandeur aura également la possibilité de suivre sur internet l’état d’avancement de sa demande. Une fois la procédure terminée, un mail ou un Sms (selon le choix du requérant) l’informant de la disponibilité de son passeport  lui sera automatiquement envoyé. Il pourra ainsi venir le récupérer au Centre visas France sans rendez-vous, tous les jours ouvrés entre 14 heures  et 17 heures, ou recevoir son passeport à domicile s’il a opté pour ce service moyennant un supplément financier.

Le coût d’un visa va-t-il augmenter ?
Le coût global du visa va augmenter car les services ne seront pas les mêmes, comme indiqué précédemment. Il faut toutefois séparer les droits de visas perçus par le Consulat qui ne varieront pas, des frais de service du prestataire. A titre d’exemple, le coût de base d’un visa Schengen, court séjour, est actuellement de 40 000 francs CFA, auxquels il faut ajouter 5000 francs CFApour l’obtention d’un code de rendez-vous. Avec le nouveau dispositif, le demandeur paiera en une seule fois la somme de 55 000 francs CFA correspondant aux droits de visas et aux frais de services. S’il choisit des options payantes, il paiera naturellement un peu plus selon les options choisies.

Avec un nouvel intervenant dans la chaîne visas, ne craignez-vous pas que les délais de traitement s’allongent ?
C’est tout le contraire qui est recherché. L’externalisation permettra d’accueillir plus de demandeurs par jour, notamment pendant la période estivale.  Les agents du Consulat n’auront plus à accueillir le public et se consacreront exclusivement à l’instruction des dossiers, à la vérification des documents et à la délivrance des visas. Ils pourront ainsi traiter un nombre plus important de dossiers au quotidien.

Est-ce que l’externalisation va permettre de réduire le nombre de refus de visas ?
A l’heure actuelle, huit demandeurs sur dix obtiennent leurs visas.  La vérification de la complétude du dossier avant le dépôt devrait avoir un impact positif.  Beaucoup de visas sont refusés du fait de dossiers incomplets. Toutefois, ce n’est pas la seule raison des refus de visas. La production de faux justificatifs ou de documents falsifiés, l’absence de ressources suffisantes sont aussi des motifs courants de refus. Le prestataire Vfs n’est pas compétent pour vérifier la validité ou la véracité d’un document. Il n’est pas autorisé non plus à exprimer une opinion sur la qualité du dossier présenté ou sur la décision qui sera prise. Vfs vérifie uniquement la présence de l’ensemble des pièces demandées   dans le dossier. La décision de délivrance ou non du visa relève de la seule compétence du Consulat.

Les demandeurs de visas doivent-ils désormais tous passer par Vfs ?
L’externalisation concerne tous les détenteurs de passeports ordinaires et tous les types de visas. Les personnes détentrices  de passeports ordinaires désirant toutefois continuer d’être reçus au Consulat général,auront cette possibilité, mais ils devront être patients car les délais d’obtention d’un rendez-vous seront plus longs puisqu’un seul guichet sera conservé au service des visas. Pour les détenteurs de passeports officiels (diplomatique et de service), il n’y a pas de changement. Ils continueront d’être accueillis sans rendez-vous à l’Ambassade de France.

INTERVIEW RÉALISÉE PAR SYLVAIN NAMOYA 

Lu 14273 fois Dernière modification le mercredi, 17 février 2016 15:45