• Accueil
  • Focus
  • Interview
  • Francine Landry (ministre du Développement économique de la Francophonie / Canada): “ Pour l’accueil en 2021, nous tirerons profit de l’expérience ivoirienne ’’

Francine Landry (ministre du Développement économique de la Francophonie / Canada): “ Pour l’accueil en 2021, nous tirerons profit de l’expérience ivoirienne ’’

mardi, 01 août 2017 01:36
Francine Landry (ministre du Développement économique de la Francophonie / Canada): “ Pour l’accueil en 2021, nous tirerons profit de l’expérience ivoirienne ’’ Francine Landry (ministre du Développement économique de la Francophonie / Canada): “ Pour l’accueil en 2021, nous tirerons profit de l’expérience ivoirienne ’’ Crédits: DR

Le Canada est composé de plusieurs provinces dont quatre sont regroupées sous l’appellation de province de l’Atlantique. Situé pas loin du Québec, le Nouveau Brunswick est l’une de ces provinces.

Vous prenez le témoin pour ce relais 2021, que nous réservez-vous dans cette course à l’hospitalité ?
Belle formule ! Il y a déjà un comité d’organisation en place et une structure va se monter tranquillement. Beaucoup de travaux ont été entamés et je pense que nous serons prêts bien avant 2021 pour accueillir les belles jeunesses internationales. Entre-temps, l’équipe s’affaire et tout sera mis en œuvre pour la réussite de l’événement.

La population et les lecteurs ne distinguent pas toujours clairement le Canada Québec de Montréal, du nouveau Brunswick. Pouvez-vous, en très peu de mots, présenter le Canada Nouveau Brunswick ?
Le Canada est composé de plusieurs provinces dont quatre sont regroupées sous l’appellation de province de l’Atlantique. Situé pas loin du Québec, le Nouveau Brunswick est l’une de ces provinces. S’étendant sur une superficie de 71 355 km2, il est aussi grand que la Belgique et les Pays-Bas réunis. Le Nouveau Brunswick compte 800.000 habitants. 35%, soit près du tiers de la population est constituée de francophones, présents essentiellement dans le nord et l’est de la province, alors qu’environ les deux tiers sont anglophones, soit 65%. Nous sommes la seule province officiellement bilingue au Canada. Nous sommes membres de plein droit dans l’Organisation de la Francophonie. Nous siégeons au même titre que le Québec, le Canada à l’Oif. Voilà pourquoi nous sommes très fiers d’avoir été désignés comme la province la plus apte à accueillir les Jeux 2021. Nous avons des infrastructures adaptées à ce genre de rencontres et j’apprécie déjà l’impact que ce rendez-vous international aura sur notre jeune population.

Voulez-vous bien revenir sur votre bref passage ici et sur la cérémonie de vernissage des arts visuels que vous avez présidée ?
J’ai eu l’honneur de présider la cérémonie de vernissage et j’étais très fière de remettre des médailles, d’autant plus que des participantes du Canada Nouveau Brunswick, l’une en sculpture et l’autre en photographie, se sont démarquées et ont honoré notre pays (Ndlr : La ministre fait allusion à Emilie Grâce Lavoie, médaillée d’argent en sculpture et Annie France-Noel, médaillée de bronze en photographie). Nous repartons avec beaucoup de médailles et surtout avec beaucoup de beaux souvenirs et d’anticipation pour l’accueil des Jeux en 2021 chez nous. Nous tirerons profit de l’expérience ivoirienne. Nous sommes, en effet, venus avec une équipe pour apprendre, pour voir comment cela se passe et repartir avec une foule d’expériences dont le chaleureux accueil des Ivoiriens et je suis très fière d’être la représentante de mon gouvernement, témoin de cette hospitalité

Interview réalisée par
ALEX KIPRÉ

Read 844 times Last modified on mardi, 01 août 2017 02:06