Edmond Konzan, Directeur financier et comptable adjoint de l’Ips-Cgrae: “ Nous utilisons tous les moyens de paiement susceptibles de faciliter la vie de nos assurés sociaux ”
  • Accueil
  • Focus
  • Interview
  • Edmond Konzan, Directeur financier et comptable adjoint de l’Ips-Cgrae: “ Nous utilisons tous les moyens de paiement susceptibles de faciliter la vie de nos assurés sociaux ”

Edmond Konzan, Directeur financier et comptable adjoint de l’Ips-Cgrae: “ Nous utilisons tous les moyens de paiement susceptibles de faciliter la vie de nos assurés sociaux ”

mardi, 15 août 2017 07:15
Edmond Konzan, Directeur financier et comptable adjoint de l’Ips-Cgrae: “ Nous utilisons tous les moyens de paiement susceptibles de faciliter la vie de nos assurés sociaux ” Edmond Konzan, Directeur financier et comptable adjoint de l’Ips-Cgrae: “ Nous utilisons tous les moyens de paiement susceptibles de faciliter la vie de nos assurés sociaux ” Crédits: DR

L’une des préoccupations majeures des assurés, c’est le paiement de la pension. Zoom sur les dispositions prises par l’Institut de prévoyance sociale-caisse générale de retraite des agents de l’État de Côte d’Ivoire.

Comment les retraités et autres bénéficiaires de vos prestations perçoivent- ils leurs droits ?

A l’Ips-Cgrae, nous utilisons les modes de paiement habituels, à savoir le virement bancaire, le paiement par le réseau des établissements de microfinance, le paiement par chèque, le paiement en espèces, par carte bancaire non adossée à un compte bancaire.

Pourquoi ?

Nous procédons à des paiements par carte bancaire non adossée à un compte bancaire pour les pensions de faible montant afin de ne pas amputer ces pensions des frais bancaires.

Y a t-il-d’autres modes de règlements ?

Oui. Le paiement par l’intermédiaire de partenaires financiers, le paiement aux guichets des postes décentralisées du trésor public.  En un mot, vous utilisez tous les moyens de paiement disponibles. Effectivement comme vous le constatez, l’IpsCgrae exploite tous les modes de paiement afin de satisfaire nos assurés et aussi pour leur faciliter la perception de leur pension en les rapprochant autant que possible de leurs lieux de paiement. Ce qui leur évite de parcourir de longues distances. Les réflexions sont en cours pour adjoindre un autre mode de paiement qui est très en vogue en ce moment, le mobile money.

Arrive-t-il des cas où ces voies de rémunération ne suffisent pas ?

Oui. C’est le cas quand nous avons des personnes à mobilité réduite, c’est-à-dire celles qui sont dans l’incapacité de se déplacer pour percevoir leurs droits. Par exemple, les personnes malades, les handicapés.

Quel sort est réservé à ces cas sensibles ?

Pour ceux qui ne peuvent vraiment pas se déplacer, nous procédons au paiement à domicile.

Comment procédez-vous dans ces conditions ?

C’est une procédure de paiement exceptionnelle. L’assuré social adresse une demande à l’Ips-Cgrae, à travers l’agence la plus proche. Cette demande est traitée par notre service social qui entre en contact avec l’intéressé pour le paiement de la pension à son domicile. L’assuré peut également marquer son accord pour une autorisation de paiement au profit d’un mandataire qu’il désigne.

De nombreuses personnes sollicitent-elles ces paiements à domicile ?

On dénombre près de 300 assurés concernés par ce mode de paiement mais de plus en plus, ces assurés donnent une autorisation à un mandataire pour percevoir en leur nom leur pension à nos guichets. Il y a des personnes qui ont travaillé en Côte d’Ivoire et qui ont pris leur retraite dans un autre pays.

Comment s’effectue le paiement de leur pension ?

L’Ips-cgrae peut procéder au paiement de pension hors de la Côte d’Ivoire. L’assuré doit pour cela adresser une demande dans une de nos agences pour solliciter l’accord de la direction générale pour le paiement de sa pension à l’étranger. Il fera l’objet en interne de réassignation et, chaque mois, il va percevoir sa pension à la paierie de l’ambassade sans retenue particulière sur la pension.

Sans retenue particulière, dites-vous ?

Notre obligation c’est de verser le nominal de la pension tel qu’il est après la liquidation du dossier. Donc le choix de se faire payer hors de la Côte d’Ivoire n’entraine pas de retenue sur la pension. C’est le nominal de la pension qui est mis à la disposition de l’assuré quel que soit le pays où il sera. Il faut dire que ce mode de paiement nécessite au préalable la signature d’accords, des autorités du pays d’accueil. Nous le faisons en fonction du nombre d’assurés dans ces pays. Toutefois, aujourd’hui avec la modernisation des moyens de paiement, avec un compte bancaire, on peut procéder au virement de la pension quel que soit le pays ; à l’international, nous privilégions ce mode de paiement.

On constate que vous mettez un point d’honneur au règlement rapide au point que vous êtes sensible à tout cas particulier

Effectivement. L’Ips-Cgrae tient à rassurer ses assurés. L’Institution gère de manière rigoureuse une activité, la sécurité sociale, qui dispose de plusieurs normes de gestion instituées par des organes supra nationaux de surveillance des organismes de la sécurité sociale dont la Conférence interafricaine de prévoyance sociale (Cipres) et l’Association internationale de la sécurité sociale (Aiss). Le respect de ces normes est une boussole dans notre gestion quotidienne. L’Ips-Cgrae va toujours payer le bon droit, au bon bénéficiaire, à bonne date. Et dans les meilleures conditions.

Lu 1434 fois Dernière modification le mardi, 15 août 2017 07:19