Lu sur le Web/Contentieux Sipa-Rimec-Saga-Sdv : Lettre ouverte de Ludovic Branger à Vincent Bolloré

vendredi, 09 mars 2018 16:09

« Les valeurs de la République Française telles que la liberté, l'égalité, la fraternité et la laïcité ne sont pas incompatibles et contradictoires avec la liberté d'expression qui trouve toute sa place dans la civilisation moderne. »

Lu sur le Web/Contentieux Sipa-Rimec-Saga-Sdv : Lettre ouverte de Ludovic Branger à Vincent Bolloré

Dans le cadre du contentieux qui dure avec les entreprises créées par Monsieur Vincent Bolloré (où entreprises associées), Ludovic Branger lui a adressé des courriers. Dans la lettre ouverte ci-dessous lu sur le Web, l’homme d’affaires ivoiro-français, exprime toute sa détermination...

« Monsieur,

L'humour est une manière de relativiser. La liberté d'expression, article 10 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme n'est pas morte et vivra du silence de ceux qui savent et se taisent, de l'autoritarisme des maîtres de conscience fanatiques, au bord de la démence, de la névrose narcissique, de l'injustice, du soupçon, de l'arbitraire, de l'iniquité, de l'endoctrinement, du dogmatisme, de l'esclavage de la conscience, de la privation de la liberté d'expression, dans le but de boucher l'horizon de la manifestation de la vérité au-dessus de tout et de quiconque.

Les valeurs de la République Française telles que la liberté, l'égalité, la fraternité et la laïcité ne sont pas incompatibles et contradictoires avec la liberté d'expression qui trouve toute sa place dans la civilisation moderne.

Sous ce prisme, j'ai l'honneur de vous transmettre pour lecture le courrier ci-joint, en date du 05/03/2018 à Messieurs Vincent Bollore et Cyril Bollore, respectivement Président Fondateur du Groupe Bollore et Président de Bollore Transport & Logistics, à Messieurs Jacques Saade et Rodolphe Saade, respectivement Président de CMA CGM et Directeur Général de CMA CGM, dans le contexte du litige opposant en Côte d'Ivoire depuis 2002, l'entreprise moyenne française (SIPA) à deux sociétés multinationales françaises (DELMAS devenue CMA CGM et SDV-CI devenue SDV-SAGA.CI puis Bollore Africa Logistics CI) Cordialement.»

Ludovic Branger

 

    

Read 202 times Last modified on dimanche, 11 mars 2018 09:10