La case des mots: Quelle férule pour notre crapule ?

vendredi, 09 mars 2018 12:28
La case des mots: Quelle férule pour notre crapule ? Crédits: DR

Le corpuscule d’un enfant est retrouvé sans nulle vie au crépuscule.

La rumeur circule et indique une crapule. Mis à cul, la police l’accule, sans autre préambule.

La crapule affabule, simule l’innocence, joue le funambule, puis bascule et capitule. Le feu au cul, La tête de mule sans cédule explique son crime du crépuscule.

Par ce rituel de nul, la crapule se rêvait une vie en bulles, avec véhicules et vestibules.

Pullulent ainsi des gens qui postulent à être riches sans se caser le cul. Ces libellules se modulent sans calcul sur l’argent et ses tentacules et rien ne les recule.

Dans leur course ridicule aux pécules, ces crapules, souvent, se dissimulent, ont des airs de comatules, mais sont sans scrupules.

Des tels crapules, faut-il les isoler sur une péninsule ?

Incrédules, certains spéculent sur la férule qu’il faut pour qu’elles ne fassent pas d’émules.

Une cellule de prison suffit, selon ce que la loi stipule, même si la pilule peut avoir un goût de fenouil.

Benoît HILI

 

Read 175 times Last modified on vendredi, 09 mars 2018 12:38