Imprimer cette page

La case des mots: Mon chemin pour 2020

vendredi, 17 août 2018 20:13
La case des mots: Mon chemin pour 2020 Crédits: DR

Jour saint, jour malsain, les Ivoiriens font leur chemin, mine de rien. La main du malin survient souvent en sous-main.

Ainsi, les Ivoiriens ont été témoins de vilains refrains de mutins et de lendemains malsains de scrutins marqués par bien de chagrins.

Selon le refrain, chasser le malin, il revient en plus fin. Et le train de 2020 qui vient contient déjà un essaim de desseins plus ou moins sains. Mais le destin des Ivoiriens est entre leurs mains.

Si chacun fait son auto-examen, chacun saura chasser bien loin tout dessein mesquin ou coquin qui provient du malin. Ni pharisiens, ni samaritains, ni chérubins, ni puritains, les ivoiriens ont un destin commun, tels les cinq doigts de la main.

Sur le chemin de 2020, chacun doit voir dans son prochain, son voisin, le frangin du même patelin.  Ainsi, il ne se passera rien en 2020.

Le train pourra avancer encore plus loin sur son chemin. Malin contre fin ne vaut rien.

Benoît HILI

 

 

Lu 246 fois Dernière modification le vendredi, 17 août 2018 20:18