La case des mots: L’argent utile, l’argent servile

mercredi, 02 mai 2018 20:22
La case des mots: L’argent utile, l’argent servile Crédits: DR

Ni vil ni inutile, l’argent rend la vie plutôt facile.

Vil n’est pas le métal, mais vil est parfois son usage dans les villes.

Ce métal qui brille, parfois obnubile. Il rend versatile, difficile, incivil et hostile. La quête servile de l’argent, selon l’évangile, rend débile.

Mais il est l’outil qui profile une vie docile avec idylle, famille, domicile, automobiles et vigiles.

Avec des béryls, on se paye des séjours tranquilles sur toute ile, du Brésil aux Scissiles.

Quand il est là, les textiles de style s’empilent dans la flottille. Et défilent mille envies puériles, futiles, parfois stériles.

Utile, l’argent s’assimile à un sixième sens subtil sans lequel les autres sens sont inutiles.

Sans lui, on est fragile, fébrile. Sur le gril, on se fait de la bile.

Difficile est la quête de ce métal qui brille, pas facile surtout sa gestion habile.

Agile et volatile, il file entre les doigts malhabiles.

Le vigile de l’argent, c’est l’évangile. L’évangile d’être utile au prochain sans asile ou dans le péril.

Benoît HILI

Read 219 times Last modified on mercredi, 02 mai 2018 20:28