La case des mots: L’accalmie à Béoumi !

lundi, 20 mai 2019 11:11
La case des mots: L’accalmie à Béoumi ! Crédits: DR

Béoumi a frémi. Béoumi a blêmi. Béoumi a mal dormi. Béoumi a frôlé un mini tsunami. Une infamie entre deux amis chauffeurs de taxis a fait monter la cholémie.

Après l’accalmie, il faut un travail de fourmis pour faire l’économie de l’épidémie. Les habitants de Béoumi doivent trouver un compromis. Béoumi doit retrouver sa bonhomie.

Chaque commis de Béoumi doit travailler à cette alchimie du compromis en évitant les dichotomies sur les patronymies. Car hormis ces infamies entre faux amis qui a mis à mal leur bonhomie, les habitants de Béoumi n’ont jamais été ennemis.

Le semis de la fraternité à Béoumi a longtemps permis à la ville de vivre sans grande antinomie. La fraternité raffermie, ceux qui se sont commis et compromis devront être soumis au tamis de la vérité et remis au jugement de Thémis sans compromis.

Il est admis d’avoir des poussées de cholémie ou de cyclothymie, mais le crime n’est pas permis. Vivement, l’accalmie à Béoumi comme ses cadres l’ont promis !

Benoît HILI