La case des mots: 2020, trop plein d’entrain ?

mercredi, 14 mars 2018 12:03
La case des mots: 2020, trop plein d’entrain ? Crédits: DR

Le scrutin de 2020 est encore bien loin. Mais l’entrain bat son plein. Requins et margoulins sont de plain-pied dans le bain.

Jacobins et chérubins recrutent à tour de mains et en souterrain sans attendre le tocsin. Chaque train est en train de lâcher ses garde-freins avec soin. Parrains, poulains et paladins balisent terrains et desseins.

Est-ce sain ou malsain ? 2020 est sur chaque calepin. Nul besoin de faire un dessein. Destins et parchemins se mesurent à mi-chemin.

Notre patelin devient un moulin.  Il y a un regain du venin et de baratin d’avant scrutin.

Dans l’essaim des fantassins, chacun y va de sa faim, de ses fins, de ses moyens, un brin hautain, libertin, mesquin, sanguin ou mutin.

S’il craint un trop-plein d’entrain, le souverain n’en est pas moins serein.

Rien n’est certain. Le chemin du divin n’étant pas celui des humains, bien malin qui sait qui d’entre les Ivoiriens arrivera numéro un.

Benoît HILI

 

 

Read 196 times Last modified on mercredi, 14 mars 2018 12:16