C'est vous qui le dites: La baisse de niveau dans tous les ordres d’enseignement

samedi, 17 février 2018 01:17
C'est vous qui le dites: La baisse de niveau dans tous les ordres d’enseignement Crédits: DR

L’éducation et l’acquisition des connaissances étant la condition sine qua non du développement social, sociétal et économique, elles doivent être donc la priorité des priorités. Et pour ce faire, elles doivent faire l’objet d’une attention particulière de la part de tous.

Les professionnels de tous les ordres d’enseignement savent bien que le niveau de l’enseignement a sensiblement baissé depuis que notre pays est entré dans le cercle infernal des nations instables. Il faut donc trouver dorénavant les solutions pour relever le niveau des élèves et des formateurs.

De par notre modeste expérience, nous notons qu’ici, l’accent n’est pas mis sur la paire suivi-évaluation d’une façon méthodique et rigoureuse. Les évaluations ne se font pas ou se font sans beaucoup de responsabilité. Tout système d’enseignement tire sa performance et son efficacité du duo évaluation-remédiation. Des pays qui ont adopté un système d’évaluation contraignant ont eu des retombées positives sur leur méthode d’enseignement.

De l’alphabétisation fonctionnelle à l’éducation-formation, la Côte d’Ivoire doit mettre effectivement sur le terrain un mécanisme coercitif et efficace de contrôle de l’encadrement de la formation initiale et continue puis de l’évaluation -remédiation idoine à chaque étape de la formation des praticiens.

En Côte d’Ivoire, il fut un temps où les enseignants étaient recrutés et mis en classe sans formation et sans encadrement psychopédagogique appropriés sur le terrain. D’où beaucoup de couacs dans ce domaine vital pour toute nation. De nos jours, l’amour boulimique du gain facile prime sur la conscience professionnelle.Et c’est bien là le hic.

Kobena Tah Jacob
Conseiller pédagogique à la retraite
Tanda

Read 311 times Last modified on samedi, 17 février 2018 01:31