Japon: Des robots réceptionnistes

vendredi, 31 août 2018 13:29
Japon: Des robots réceptionnistes Crédits: Getty Images

Une fois que les clients franchissent les portes de l'établissement, ils sont accueillis par des réceptionnistes d'un autre genre.

Japon: Des robots réceptionnistes

Dans un hôtel du Japon, les robots ont remplacé les hommes.

Dans un hôtel de la banlieue de Tokyo baptisé Henn na, entendez littéralement "bizarre", les robots sont omniprésents dans le paysage.

Une fois que les clients franchissent les portes de l'établissement, ils sont accueillis par des réceptionnistes d'un autre genre.

Il s'agit de deux dinosaures coiffés d'un képi de bagagiste qui s'animent grâce aux signaux transmis par le détecteur de mouvements.

Ces robots qui semblent tout droit sortis de Jurassic Park invitent alors le client à s'enregistrer sur un écran tactile.

Ces dinosaures ne sont pas très bavards.

Inutile donc d'espérer qu'ils vous demandent si votre voyage s'est bien passé ou si vous avez besoin d'une bouteille d'eau.

Autre "bizarrerie" à découvrir à Henn na, les poissons de l'aquarium sont aussi des robots ou plutôt des gadgets articulés bardés de petites lumières clignotantes.

"Nous ne voulons pas d'un hôtel où simplement dormir, nous souhaitons divertir", assure le gérant Yukio Nagai.

L'hôtel situé dans la préfecture de Chiba, près de Tokyo Disneyland offre des nuitées à partir de 130 euros.

Une curiosité qui attire de nombreuses familles avec enfants, en quête de divertissement, même après la fermeture du parc.

Le premier Henn na Hotel, reconnu par le Guinness des records comme le premier hôtel géré par des robots au monde, a ouvert en 2015 à côté d'un parc d'attractions de Nagasaki, dans le sud-ouest du Japon.

Aujourd'hui, on en compte huit, tous gérés par l'agence de voyage HIS qui prévoit d'en ouvrir cinq autres dans l'année.

Pour Yukio Nagai, les robots, en plus d'être divertissants, représentent une aide non négligeable à un moment où le Japon fait face à une pénurie de main d'œuvre.

Source: bbc.com

Read 155 times Last modified on vendredi, 31 août 2018 13:33