Print this page

CPI/Concours de procès fictif en russe : L’Université fédérale d'Extrême-Orient remporte le concours de procès fictif en russe

samedi, 25 mai 2019 17:09
Mme la juge de la CPI Kimberly Prost et l’équipe lauréate ©ICC-CPI Mme la juge de la CPI Kimberly Prost et l’équipe lauréate ©ICC-CPI

L'Université fédérale d'Extrême-Orient (Vladivostok, Russie) a remporté le concours de procès fictif en anglais organisé par la Cour pénale internationale (CPI). L'épreuve finale s'est déroulée aujourd'hui, 24 mai 2019, dans la salle d'audience I de la CPI à La Haye (Pays‑Bas).

L'Université d'État de Saint-Pétersbourg a remporté la deuxième place, et l'Université nationale de recherches, École des hautes études en sciences économiques - Nijni Novgorodest est arrivée en troisième position. Le prix du « Meilleur orateur » a été décerné à Marina Petrova, de l'Université d'État de Saint-Pétersbourg.

L'équipe gagnante était composée de Bolshakova Anastasiia, Danshov Vadim, Eremeeva Polina, Maltsev Alexander, et Romanov Ilya. Les équipes se sont affrontées devant un jury composé de Mme la juge de la CPI Kimberly Prost, juge président, de Mme la juge Ivana Hrdličková, Présidente du Tribunal spécial pour le Liban, et de Matt Halling, juriste de la CPI.

Cette édition du concours de procès fictif est organisée par la faculté de droit de l'Université nationale de recherche « École des hautes études en sciences économiques » avec le soutien institutionnel de la CPI. 13 équipes regroupant plus de 70 étudiants venus de deux pays, à savoir la Russie (12 équipes) et le Belarus (1 équipe), ont participé aux épreuves préliminaires du concours, sous la supervision de professeurs d'université, de juristes et d'anciens participants au concours, et notamment Anita Ušacka, ancienne juge de la CPI.

Le soutien logistique et financier pour le concours a été apporté par le centre Kuznetsova consacré au droit pénal international et aux études de droit pénal comparé (faculté de droit, Université d'État Lomonossov de Moscou), le groupe russe de l'Association internationale de droit pénal, l'ambassade des Pays-Bas en Russie, le Comité international de la Croix‑Rouge (délégation régionale à Moscou) ainsi que les cabinets d'avocats « FBK Legal », « ZKS », « Feoktistov and partners » et « Knyazev and partners ». L'Ambassade des Pays-Bas en Russie et le Ministère des Affaires Etrangères des Pays-Bas ont également participé à l'organisation du concours et du séjour des équipes lauréates à La Haye et organisé des visites aux institutions internationales siégeant à La Haye (notamment la Cour internationale de justice et le Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux) ainsi qu’une table ronde avec certaines organisations non gouvernementales.

Dans le cadre du programme qu'elle consacre aux milieux universitaires, la CPI soutient l'organisation de concours de procès fictifs en anglais, en chinois, en espagnol et en russe, et envisage d'en soutenir également l'organisation en arabe et en français à l'avenir. Ces initiatives jouent un rôle fondamental pour susciter dans les milieux universitaires de l'intérêt pour le travail de la Cour et pour mieux faire connaître et respecter le droit international pénal.

Source : CPI