• Accueil
  • Etranger
  • Cameroun : Michaëlle Jean condamne fermement les violences dans les régions Nord-Ouest et Sud-Ouest

Cameroun : Michaëlle Jean condamne fermement les violences dans les régions Nord-Ouest et Sud-Ouest

mardi, 13 février 2018 20:35

« Les auteurs de ces actes inqualifiables doivent absolument être poursuivis et traduits en justice», a déclaré Michaëlle Jean.

Cameroun : Michaëlle Jean condamne fermement les violences dans les régions Nord-Ouest et Sud-Ouest

La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, condamne fermement la récurrence des attaques meurtrières survenues ces derniers jours dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest du Cameroun, des violences qui ont causé la mort de civils et de plusieurs membres des forces de l’ordre, ainsi que l’enlèvement du Sous-Préfet de Batibo.

Ces attaques n’ont pas manqué de semer la panique au sein des populations qui fuient par milliers. «Ces actes de violence dirigés à la fois contre les populations civiles et contre des représentants de l’Etat sont injustifiables et intolérables. Il est urgent que cessent ces violences qui compromettent la paix et la stabilité du Cameroun, comme celles de la sous-région déjà fortement confrontée aux attaques terroristes du groupe Boko Haram. Les auteurs de ces actes inqualifiables doivent absolument être poursuivis et traduits en justice», a déclaré Michaëlle Jean.

« En vue d’apporter une réponse appropriée et durable à cette situation, je réitère la nécessité de privilégier la voie du dialogue, afin de préserver l’unité nationale et l’intégrité territoriale du Cameroun. À cet égard, je note avec le plus grand intérêt, les premières mesures prises dans ce sens par les autorités nationales, notamment l’annonce de l’accélération du processus de décentralisation qui permettra aux populations d’être davantage impliquées dans la gestion des affaires publiques au niveau local», a-t-elle poursuivi.

La Francophonie renouvelle sa disponibilité à apporter sa contribution à l’apaisement de l’environnement politique et à la poursuite de la consolidation de la paix et de la démocratie au Cameroun.

Source : OIF

 

Read 122 times Last modified on mardi, 13 février 2018 23:33