Print this page

Burkina Faso: 15 personnes tuées lors d’une attaque dans le centre-nord

samedi, 27 juillet 2019 16:00
Burkina Faso: 15 personnes tuées lors d’une attaque dans le centre-nord Crédits: AFP PHOTO / SIA KAMBOU

Au Burkina Faso, une attaque a eu lieu dans le village de Dibilou, à une vingtaine de kilomètres de Kaya, chef-lieu de la région du centre-nord.

Dans la nuit du jeudi au vendredi 26 juillet, des hommes armés ont fait irruption dans ce village, tuant 15 personnes. Ils ont également incendié le marché. Les populations ont quitté le village.

C’est à la tombée de la nuit, précisément vers 18h, heure locale, que le groupe d’hommes armés a fait une incursion dans le village de Dibilou. Selon une source, ils ont tiré sur la population de manière aveugle. « Ils ont tiré à bout portant sur les populations aux mains nues », précise une autorité administrative.

Plusieurs personnes manquent toujours à l’appel. « On ne sait pas si elles ont été enlevées ou non », selon un habitant.

Le marché du village a été également incendié. Paniquées, les populations ont pris la fuite pour se réfugier à Pissila, Kaya et Barsalogho. « Le village s’est complètement vidé », nous informe une autorité locale. Notre source indique par ailleurs que les villages proches de Dibilou ont été abandonnés par leurs habitants.

Les attaques se multiplient de plus en plus dans le département de Pissila, à une trentaine de kilomètres de Kaya, chef-lieu de région. Dimanche dernier, un infirmier du centre de santé d’un autre village du même département avait été assassiné par des hommes armés alors qu’il rejoignait son poste.

« Depuis cet assassinat, tous les infirmiers ont quitté le département et les centres de santé sont fermés », nous confie une source.

RFI