• Accueil
  • Etranger
  • Après l’attaque d’un convoi d’une mine : Le Président Kaboré ordonne le recrutement de volontaires pour défendre "les zones menacées"

Après l’attaque d’un convoi d’une mine : Le Président Kaboré ordonne le recrutement de volontaires pour défendre "les zones menacées"

jeudi, 07 novembre 2019 16:39
Après l’attaque d’un convoi d’une mine : Le Président Kaboré ordonne le recrutement de volontaires pour défendre "les zones menacées" Crédits: DR

Le Président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré s'est adressé à la nation ce jeudi 7 novembre, suite à l'attaque perpétrée par des individus armés non identifiés sur un convoi transportant des travailleurs et entrepreneurs de la mine d’or de SEMAFO SA ayant fait au moins 38 morts et de nombreux blessés sur l'axe Ougarou-Boungou dans la région de l'Est du pays, le mercredi 6 novembre, rapporte aouaga.com.

Le Chef de l'Etat du Faso a ordonné le recrutement de volontaires pour la défense des zones sous menace. "Seule une mobilisation générale des fils et filles de la Nation est à même de vaincre ces meurtriers sans foi ni loi, qui rêvent de soumettre notre Patrie", a-t-il indiqué.

Roch Marc Christian Kaboré a annoncé un deuil national de 72 heures à compter du vendredi et invité son peuple à avoir une pensée pour les disparus. « Durant ces 72 heures, j’invite chaque Burkinabè au recueillement et à l’introspection pour raffermir sa foi en l’unité, en la cohésion et en la paix dans notre pays », a-t-il exhorté.

Pour clore ses propos, le Président Kaboré a émis le vœu de voir son pays se relever face à ces attaques terroristes qui mettent à mal sa stabilité. « Je demeure convaincu que les Burkinabè, dignes héritiers de la longue et héroïque tradition de lutte de nos ancêtres, sauront faire face au terrorisme, en opposant la résistance victorieuse qui s’impose », affirme-t-il.

Marie-Ange AKPA