Drôle d’époque !

Drôle d’époque !

lundi, 05 décembre 2016 09:50
Plume Plume Crédits: DR

Nous vivons assurément une drôle d’époque, où l’on ne peut plus s’accrocher à aucune certitude, surtout en matière d’élection. Il y a quelques jours, nous étions tous, sans exception, persuadés qu’en Gambie, le fantasque Président Yahya Jammeh emporterait l’élection présidentielle sans coup férir.

Aussi, lorsque l’on annonça que l’homme fort de la Gambie avait non seulement perdu l’élection, mais avait en plus reconnu sa défaite et félicité son tombeur, je crus personnellement dans un premier temps à une plaisanterie. Pourquoi nous sommes-nous ainsi trompés ? Parce que nous croyions tous connaître Yahya Jammeh qui revendiquait être un dictateur, qui ne respectait aucun principe démocratique et encore moins les droits de l’homme, et nous étions tous persuadés qu’il n’était, pour rien au monde, disposé à lâcher le pouvoir. Et pourtant, c’est ce qu’il a fait, avec même une certaine élégance.

Quelle drôle d’affaire ! Aujourd’hui, la question est de savoir ce qu’il faudra faire de lui. Faudra-t-il le juger pour tout ce qu’il a fait subir à ses concitoyens durant ses deux décennies de règne souvent ubuesque ? Ou faut-il lui pardonner tout, au nom de la manière dont il a accepté sa défaite ? Nous lançons le débat et attendons vos réactions dans nos pages.

Quelques jours plus tôt, c’était le Président français François Hollande qui annonçait, à la surprise générale, qu’il ne se présentera pas à la prochaine élection présidentielle dans son pays. Il devient ainsi le premier Président de la Vème République à ne pas briguer un second mandat. Il est vrai que dans son cas, tous les sondages indiquaient qu’il allait au-devant d’une humiliante défaite s’il s’était résolu à participer au scrutin. Mais a-t-il eu raison de croire aux sondages lorsque l’on voit comment ils se trompent lourdement ces temps-ci ?

Toujours en France, et encore quelques jours plus tôt, c’était François Fillon, l’ancien Premier ministre de l’ancien président Nicolas Sarkozy, qui déjouait tous les pronostics en battant de loin son ancien patron et l’ancien Premier ministre Alain Juppé, les deux hommes que tous les sondages plaçaient en tête du premier tour des primaires de la droite. Dans l’entourage d’Alain Juppé, on avait même commencé à former le futur gouvernement, tant l’on était sûr de l’emporter. Quelle drôle d’histoire ! Que dire alors de l’élection de Donald Trump aux États-Unis? Aujourd’hui, de nombreux commentateurs affirment avoir été les premiers ou les seuls à avoir annoncé la victoire de Donald Trump, mais nous sommes nombreux à nous être couchés le jour de l’élection américaine avec la certitude de nous réveiller le lendemain matin avec Hillary Clinton comme Présidente.

Pour nous qui ne vivons pas dans ce pays, nous nous sommes fiés aux sondages réalisés par les Américains. Ils sont les premiers à ne plus rien comprendre à ce qui leur arrive. Quelle drôle d’époque ! « Nous vivons une époque formidable ! » aurait dit Reiser. Et qui sait si Donald Trump ne sera pas l’un des plus grands Présidents américains ? Avant ce dernier, il y eut le référendum en Colombie où l’on nous annonçait la victoire du « oui », et ce fut le contraire. Tout comme en Grande Bretagne où personne ne vit venir le Brexit. Nous devons nous rendre à l’évidence que nous ne comprenons plus notre monde. Nos certitudes ne collent plus aux réalités, à moins que ce ne soient nos grilles de lecture de notre monde qui soient totalement dépassées. Ou alors c’est notre époque qui a changé sans que nous ne nous en rendions compte. Une illustration de ce changement d’époque est la chute vertigineuse des ventes des journaux que nous n’arrivons pas à endiguer. Quel journal n’a-t-il pas organisé son séminaire de relance pour attirer à nouveau les lecteurs, pour des résultats peu visibles ?

Dans quelques jours, nous irons aux élections législatives. Nous avons en lice les candidats du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), du Front populaire ivoirien (Fpi) et les indépendants. Qui oserait un pronostic ?

Venance Konan

Restez connecté sur le site web de Fraternité Matin pour plus d'informations nationale et internationale 

Lu 3792 fois Dernière modification le lundi, 05 décembre 2016 10:02