"La moitié de la population est composée de femmes et aucun pays ne peut pas se développer sans cette moitié importante", a souligné Madani Tall.
Selon le District autonome d’Abidjan, initiateur de ce partenariat, cette action s'inscrit dans le cadre global des projets jeunes et femmes dans les 10 communes et les villages des trois sous-préfectures qui composent le district d'Abidjan (Anyama, Bingerville, Songon).
Les assises du Caf permettront, en effet, d’examiner l’état d’avancement des tâches assignées aux différentes institutions de la communauté.
Avec le projet e-Agriculture, le producteur aura l'avantage de se former à l'outil Internet afin de mieux prévoir la météo, connaître les stocks, identifier les prix, savoir où acheminer ses produits, mais aussi communiquer avec l'extérieur, a confié le ministre.
Récemment dans la presse, le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des Pme avait dénoncé « l’opacité » dans laquelle le deuxième terminal à conteneurs d’Abidjan a été attribué au groupe Bolloré.
Les chantiers de l’échangeur de la Riviera II et du pont Henri Konan Bédié avancent bien.
Le contre-amiral Djakaridja Konaté, commandant la Marine nationale, pour mettre fin à l’insécurité, multiplie les exercices de sécurisation de nos côtes en attendant de mieux équiper ses fusiliers commandos.
Selon le ministre, cette loi permet à la Côte d'Ivoire d'être en harmonie avec les normes de la Cedeao. Elle comprend 52 articles répartis en 10 chapitres.
Le ministre ivoirien de l’Agriculture a également noté que ce congrès est le début d’une union sacrée autour du palmier à huile. Cette union permettra de promouvoir le développement durable de cette filière.