Yopougon: Plus de 25 milliards FCFA pour la construction d’un marché de gros

mercredi, 30 juillet 2014 10:36

[30-07-2014. 11h00] Le premier magistrat de la commune Yopougon a enfin noté que la réalisation du projet va créer des milliers d’emplois directs et indirects pour les jeunes

Yopougon: Plus de 25 milliards FCFA pour la construction d’un marché de gros

La commune d’Abidjan-Yopougon veut se doter d’un marché de gros et de détails pour redynamiser son économie et se positionner comme un pôle de développement économique à l’échelle nationale voire sous-régionale. D’une valeur de plus de 25 milliards de francs Cfa, cet ouvrage sera bâti en R+1 sur une superficie de sept hectares, au quartier de la Gesco, côté route de Dabou. La présentation dudit projet aux investisseurs s’est déroulée dans la soirée du mardi 29 juillet, au Sofitel Abidjan hôtel Ivoire de Cocody.

Selon le maître d’ouvrage, le député-maire de la commune de Yopougon, Gilbert Kafana Koné, « la réalisation de ce projet va donner les moyens à la commune, en vue de son émergence à l’horizon 2020 ». Il a souligné qu’il vise également à combler un déficit en centre commercial à la dimension de la plus grande commune de la Côte d’Ivoire. Qui s’étend sur une superficie de 153,47 Km2 avec une population estimée à 1,230 millions d’habitants et une zone industrielle d’environ 300 entreprises.

D’un délai d’exécution de 24 mois, le maire a invité tous les opérateurs économiques intéressés par sa réalisation, à se rapprocher de son cabinet.

Le premier magistrat de la commune Yopougon a enfin noté que la réalisation du projet va créer des milliers d’emplois directs et indirects pour les jeunes et offrir une meilleure plate-forme aux 45 marchés de proximité de ladite cité regroupant environ 25.000 commerçants et vendeurs.

La particularité de l’ouvrage, selon son concepteur, l’architecte-urbaniste Kalilou Kaba, est qu’il regroupe à la fois dans un même espace, un marché de gros et de détail capable d’approvisionner la commune, ses environs, ceux de l’intérieur du pays et même de l’arrière pays. Il a précisé qu’il répond aux normes ultra-modernes. Avant de préciser qu’il disposera d’une administration, d’un poste de police, des banques, des assurances, des pharmacies, des supérettes et d'un parking pouvant recevoir près de 340 véhicules.


Narcisse Angan
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.