Trafic portuaire : 4 500 tonnes de coton malien en exportation au port de San-Pedro

samedi, 04 mai 2013 00:05

[04/04/2013. 00h05]Le deuxième port de Côte d’Ivoire connaît un regain d’activité.

Il est 15h40, ce jeudi 2 mai, quand la colonne de 50 camions de coton en provenance du Mali ralentit au corridor de San Pedro. Ces mastodontes transportent en tout 1500 tonnes de fibres qui seront exportées à partir du port de cette ville du sud-ouest de la Côte d’Ivoire. C’est la première fois qu’une telle opération va s’y dérouler. Aussi, les dirigeants de la structure, avec à leur tête le directeur général, Hilaire Lamizana, ont-ils décidé de marquer… l’évènement d’une pierre blanche. En compagnie donc des autorités administratives de la ville, ils étaient à l’entrée de la ville pour accueillir le cortège de camions.

Les premiers propos prononcés ont tout de suite levé la principale appréhension que certains avaient au moment des négociations pour la mise en œuvre de l’opération. Il s’agit de la question de la sécurité. A ce sujet, le chef du convoi, Ibrahim Baba Diarra, par ailleurs chef du service logistique à la Compagnie malienne pour le développement du textile (Cmdt), a fait savoir que tout s’est bien passé. «Nous nous sommes arrivés au Port de San Pedro sans aucune entrave et dans d’excellentes conditions sécuritaires. Ce port se présente pour le coton malien comme l’alternative incontournable», a-t-il déclaré, entre autres.

Le préfet, le directeur général du Port, le directeur général des Entrepôts maliens de Côte d’Ivoire (Emaci) et le représentant des chauffeurs du convoi ont tous exprimé leur joie de voir arriver ce convoi sans difficulté.

Les 50 camions du jeudi 02 mai constituent, en fait, le premier groupe d’une opération qui s’achèvera par l’arrivée de deux autres convois de 50 camions dans la deuxième quinzaine de mai. D’ores et déjà, l’autorité portuaire a été informée, hier, qu’un des convois attendus s’apprêtait à quitter le Mali. 

A terme, cette opération, qui est un test, permettra de faire passer 4500 tonnes de coton malien par le Port de San Pedro.

Le groupe Bolloré Africa logistics, propriétaire de cette opération d’exportation, a fini de décharger les 1500 premières tonnes, hier. Le coton quittera le port dans les trois jours.

Pour le futur, les dirigeants du Port devront attendre le verdict du président directeur général de la Cmdt. il est annoncé à San Pedro, à la fin de l’opération. Il viendra évaluer les avantages de cette nouvelle destination pour pouvoir se prononcer sur la possibilité de faire passer le coton de la campagne prochaine par San Pedro.

Il convient de noter que les choses se sont précisées à la suite d’une mission conjointe des responsable du port de cette ville et de Bolloré Africa logistics, dans la 2e quinzaine d’avril 2012. Les différentes rencontres dans la capitale malienne ont permis de lever les entraves à la réalisation de l’opération test d’exportation. Toutes les parties s’étant engagées dans le projet. La Cmdt, la direction nationale du transport au Mali, le Conseil malien des transporteurs routiers, la Chambre de commerce et d’industrie du Mali ont tous été impliqués.

Alakagni Hala

Info Dircom Pasp

 

Read 1561 times Last modified on samedi, 04 mai 2013 00:09