TIC: Les usagers invités au respect des normes

mardi, 10 septembre 2019 19:23
Sylvestre Mpoué a indiqué que le ministère entend accélérer sa politique de vulgarisation des normes pour permettre au pays de tirer rapidement le meilleur parti des Tic. Sylvestre Mpoué a indiqué que le ministère entend accélérer sa politique de vulgarisation des normes pour permettre au pays de tirer rapidement le meilleur parti des Tic. Crédits: DR

Une journée de vulgarisation des textes s’est tenue ce mardi 10 septembre, au Plateau.

Le ministère de l’Économie numérique et de la Poste a organisé hier une journée de vulgarisation du droit du numérique à l’amphithéâtre du Cerra-Umoa, au Plateau. Le séminaire a eu pour objectif de vulgariser, auprès des populations et acteurs du secteur de l’économie numérique, la loi n° 2017-807 du 07 décembre 2017 d’orientation de la société de l’information et l’Ordonnance n° 2017-500 du 02 août 2017 relative aux échanges électroniques entre les usagers et les autorités administratives notamment. Parce qu’au dire de Sylvestre Mpoué, conseiller technique représentant le ministre, « une meilleure application d’un texte dépend fortement de la connaissance que peuvent en avoir les acteurs concernés. Et la bonne appréhension et la bonne application de nos textes constituera à n’en point douter un gage pour l’atteinte de la maturité numérique de la Côte d’Ivoire ».

Surtout que le pays a très vite pris conscience de cette importance du numérique comme axe stratégique de son développement économique. D’ailleurs, le secteur contribue déjà à hauteur de 9% au Pib.

Quant à Ibrahim Coulibaly, directeur des affaires juridiques et de la coopération internationale au ministère de l’Économie numérique et de la Poste, il a mis en exergue quelques aspects des deux textes objets de présentation, notamment le caractère fondamental de l’accès à Internet, la prise en compte d’un accès à Internet à haut débit par les promoteurs immobiliers, les devoirs de l’administration publiques et des collectivités locales tels que stipulé par la loi d’orientation.

Relativement à l’ordonnance, il s’est appesanti sur la dématérialisation des services administratifs.

ABOUBAKAR BAMBA