San Pedro: Le Port teste ses installations sécuritaires

dimanche, 24 juin 2018 13:33
San Pedro: Le Port teste ses installations sécuritaires Crédits: DR

Au terme de cette formation, un exercice de sûreté grandeur nature à été organisé à la capitainerie du port. 

San Pedro: Le port teste ses installations sécuritaires

Le Port Autonome de San Pedro connu pour être le premier port mondial d'exportation de cacao avec près de 1 million de tonnes exportés en 2017, veut rassurer d'avantage ses partenaires quant à la sécurisation de ses installations. C'est pourquoi, du 18 au 21 juin dernier, il a organisé un séminaire de formation sur la sûreté et la sécurité portuaire.

Au terme de cette formation, un exercice de sûreté grandeur nature à été organisé à la capitainerie du port. Pour Dali Pascal, directeur des infrastructures au Port de San Pedro, représentant le D.G Marcel Hilaire Lamizana, cet exercice permet de tester la capacité de réaction des acteurs en cas d'attaque. "Cet exercice nous permet de tester les forces des acteurs, de déceler les points faibles des procédures opérationnelles en vue de les améliorer",a-t-il déclaré. Il a aussi souligné que 80℅ des échanges commerciaux qui se font dans le monde passent par les ports. C'est pourquoi, le deuxième port de Côte d'Ivoire, qui est un port de référence qui aspire de plus en plus à la performance se dote de différentes certifications. Celui du Code Isps obtenu depuis 2014 et dont l'une des exigences est l'exercice de sûreté et de sécurité qui doit être fait périodiquement.

Le Colonel Bah Bruno qui représentait le directeur général de la Direction générale des affaires maritimes et Portuaires (Dgamp), le Colonel Major Tanoh Bertin, s'est réjouit de l'exercice de sûreté organisé par le port. Il permet de passer en revue les installations sécuritaires du port. "La Dgamp, autorité chargée du Code Isps, vous félicite et vous assure de son soutien", a-t-il indiqué. Le scénario du jour appelé ''Opération Anaconda'' consistait à neutraliser 5 terroristes armés de AK47 qui auraient poser une bombe dans un navire et pris en otage un groupe de dockers.

 

Martial Detchi

Correspondant régional

 

Read 313 times Last modified on dimanche, 24 juin 2018 13:47