• Accueil
  • Economie
  • Salon de l’emballage et de la manutention 2019: La 3e édition prévue du 6 au 8 juin, à Abidjan

Salon de l’emballage et de la manutention 2019: La 3e édition prévue du 6 au 8 juin, à Abidjan

samedi, 12 janvier 2019 16:31
Salon de l’emballage et de la manutention 2019: La 3e édition prévue du 6 au 8 juin, à Abidjan Crédits: N. A.

Le Salon de l’emballage et de la manutention 2019, dénommé: « Afrik’Embal 2019 », aura lieu du 6 au 8 juin 2019, à la patinoire du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire d’Abidjan-Cocody.

Cette 3e édition, après celles de 2002 et 2005 respectivement à Abidjan (Côte d’Ivoire) et à Accra (Ghana), se tiendra autour du thème principal: « Emballer pour créer de la valeur ». C’est l’annonce faite par le commissaire général, Ismaël Boga-N’Guessan, lors du point de presse de lancement le 10 janvier, à Abidjan-Cocody.

Le conférencier a expliqué que le secteur de l’emballage est dynamique et doit de plus en plus satisfaire à plusieurs exigences dont : « l’attractivité, l’efficacité, la compétitivité, l’économie et la durabilité ». Ainsi, dira-t-il, « Afrik’Embal 2019 qui a une vocation internationale, enregistrera environ 150 exposants et 10 000 visiteurs, contre 60 exposants et 3500 visiteurs lors de la première édition en 2002 ».

Ismaël Boga-N’Guessan, par ailleurs directeur général de l’agence Axes Marketing, structure initiatrice de ce rendez-vous, a relevé que l’objectif est de « mobiliser l’ensemble des professionnels du secteur de l’emballage et de la manutention, en vue de leur permettre d’innover, de capter les grandes tendances du marché. Notamment, le bouleversement des circuits traditionnels de distribution, le développement de l’e-commerce, des Malls, etc. ». Non sans ajouter que ce rendez-vous vise, en outre, à « attirer de nouveaux investisseurs à travers l’organisation de contacts d’affaires et à sensibiliser acteurs et consommateurs à une prise de conscience écologique ».

Afrik’Embal se veut une plateforme d’innovation et de développement du secteur de l’emballage, du conditionnement, de l’impression, ainsi que de la manutention. Mieux, dira-t-il, « ce salon représente un accélérateur de développement car l’industrie de l’emballage est un secteur de choix. Cette industrie occupe de nos jours une position stratégique et centrale. L’apparition de nouveaux modes de consommation et l’émergence des classes moyennes, sont autant de défis et d’opportunités pour ce secteur ».

Relevant que ce secteur est vaste et varié, le conférencier a cité, entre autres, l’emballage d’acier, d’aluminium, de carton, de verre, de plastique, de jute, etc. Quant à la manutention, il indiquera que c’est un secteur en pleine mutation visant à réduire la pénibilité supportée par l’homme dans tout déplacement et conditionnement de produits.

Le commissaire général a tenu à signifier que parallèlement à l’exposition, il est prévu au cours de ces trois jours, des ateliers thématiques ayant trait à l’emballage et à la manutention, des rencontres B to B.

Invitant les dirigeants d’entreprises, les acheteurs professionnels, les prescripteurs, les logisticiens, les spécialistes du packaging, les associations de consommateurs, le grand public, etc., à prendre une part active à ce salon, M. Boga-N’Guessan a précisé que cette 3e édition est placée sous le parrainage du ministre ivoirien du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des Pme, Souleymane Diarrassouba. Avec sponsor leader, l’entreprise d’emballage Filtisac Côte d’Ivoire.

N.A.
Infos: une correspondance particulière