• Accueil
  • Economie
  • Saison des pluies: Le ministère de l'Environnement équipe la Sodexam en matériel informatique

Saison des pluies: Le ministère de l'Environnement équipe la Sodexam en matériel informatique

lundi, 08 avril 2019 18:17
Saison des pluies: Le ministère de l'Environnement équipe la Sodexam en matériel informatique Crédits: DR

En prévision à la saison des pluies, le ministère de l’Environnement et du Développement durable a offert du matériel à la Sodexam. Un équipement destiné à renforcer ses capacités.

La cérémonie de remise officielle dudit don a eu lieu le 4 avril, au cabinet ministériel, à Abidjan. L’équipement est constitué de six stations agro-climatiques automatiques, d’un serveur informatique, de sept ordinateurs et d’un réseau Gprs pour la transmission automatique des données depuis les stations automatiques au serveur.

Ce don d'une valeur de 100 millions de F Cfa s’inscrit dans le cadre du Programme national de lutte contre les changements climatiques (Plcc). « Nous sommes convaincus que ces équipements contribueront à faire changer de paradigme dans la production de données, en modernisant d’avantage la collecte, la production de données et d’informations climatiques en temps réel », a indiqué le ministre.

Aussi dira-t-il, « cet appui de la Bad va ainsi contribuer positivement à produire des outils et services climatiques de plus en plus adaptés et à temps, aux différents usagers et à améliorer l’impact de l’action de la Sodexam sur les questions climatiques ».

Jean-Claude Kouassi, ministre des Mines et de la Géologie, représentant son collègue des Transports, a salué ce geste du ministère de l'Environnement et du Développement durable, à travers la Bad, qui permet d'améliorer la résilience des populations par un meilleur accès à l'information climatique.

Rappelons qu'en septembre 2017, la Banque africaine de développement (Bad) a fait un don de 400 000 euros (environ 265 000 000 F Cfa) à l’État de Côte d’Ivoire.

Ce projet couvre trois secteurs majeurs que sont: le renforcement des capacités matérielles et compétences techniques de l’État pour la production de données et d’informations agro-climatiques, la mise en œuvre d’initiatives pilotes d’adaptation aux changements climatiques basées sur l’alerte feu de brousse dans les régions du Nord et du Centre de la Côte d’Ivoire, et enfin l’intégration de l’information climatique dans la planification du développement au niveau local. C'est dans ce contexte que se situe ce don à la Sodexam.

E.Y