• Accueil
  • Economie
  • Protection de la biodiversité: Un atelier d'expertise scientifique collective ouvert à Abidjan

Protection de la biodiversité: Un atelier d'expertise scientifique collective ouvert à Abidjan

jeudi, 06 décembre 2018 18:53
Protection de la biodiversité: Un atelier d'expertise scientifique collective ouvert à Abidjan Crédits: E. Y.

La conservation de la biodiversité est une des préoccupations principales des autorités en raison de la diversité biologique répartie sur l'ensemble du territoire.

Cependant, cette biodiversité est menacée du fait d'une dégradation rapide de ses ressources naturelles due à l'expansion de l'agriculture, la déforestation, le braconnage, etc.

C'est donc pour apporter une réponse durable à cette problématique qu'un atelier de l'expertise scientifique collective sur les substances naturelles, a été initié par l'Institut de recherche et développement (Ird) en collaboration avec la direction générale de la Recherche et de l'Innovation, du 5 au 6 décembre 2018, à l'Institut Pasteur d'Abidjan-Cocody.

Cet atelier initial a pour but de fixer le cadre et d'identifier les compétences nécessaires. Il s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du volet « renforcement des capacités de recherche » du Contrat de désendettement et de développement (C2d).

« L'objectif du présent atelier est de réaliser un inventaire des substances naturelles d'origine végétale d'intérêt présentes en Côte d'Ivoire et éclairer les pouvoirs publics sur le potentiel industriel et culturel de ces substances », a affirmé Pr Ouattara Soro Shéhérazade, représentant la directrice générale de la Recherche et de l'Innovation au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Dans son exposé, Pr Séraphin Kati-Coulibaly, du Laboratoire de nutrition et pharmacologie, a présenté les principales conclusions de l'atelier préliminaire de 2015.

« Il y a des enjeux économiques et culturels. Il est donc important de faire un état des lieux des substances naturelles en Côte d'Ivoire et faire des recommandations, à travers cet instrument de partenariat dont dispose l'Ird. A savoir, l'expertise collective qui est un exercice de transfert de la connaissance scientifique à partir d'une analyse pluridisciplinaire sur la question dont le résultat sera transmis à la sphère des décideurs et des dirigeants sous forme d'un livre », explique Jean Albergel, représentant de l'Ird.

Après cet atelier initial, les experts désignés se réuniront à trois reprises avant la tenue d'une réunion finale de coordination scientifique qui aura lieu environ 9 mois après le démarrage de l'expertise.

E.Y.
Infos: une correspondance particulière

Read 227 times Last modified on jeudi, 06 décembre 2018 19:17