Print this page

Projet Port d’Intégration-Ville d’Abidjan : Le gouvernement et la Banque mondiale signent un accord de plus de 180 milliards FCFA

lundi, 10 septembre 2018 16:18
Projet Port d’Intégration-Ville d’Abidjan : Le gouvernement et la Banque mondiale signent un accord de plus de 180 milliards FCFA Crédits: DR

En effet, la contribution du guichet de la Banque mondiale dans ce projet s’élève à 170 milliards Fcfa de Fcfa. L’Etat de Côte d’Ivoire apporte un appui de 9 milliards dans ce projet qui nécessitera également l’apport d’un Partenariat public-privé (Ppp) de 38 milliards Fcfa.

Projet Port d’Intégration-Ville d’Abidjan : Le gouvernement et la Banque mondiale signent un accord de plus de 180 milliards FCFA

Ce lundi 10 septembre, la Banque Mondiale et le gouvernement ont signé un accord de financement du Projet Port d’intégration-ville d’Abidjan (Pidu) d’un montant de 181,125 milliards Fcfa (environs 315 millions de dollars), a appris Fratmat.info.

Ce projet, financé par le guichet l’Association de développement international (Aid), s’inscrit dans l’amélioration de l’image d’Abidjan. « Il est novateur et va changer le visage de la ville d’Abidjan, il va révolutionner la mobilité dans le Grand Abidjan », s’est réjoui le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné.

En effet, la contribution du guichet de la Banque mondiale dans ce projet s’élève à 170 milliards Fcfa de Fcfa. L’Etat de Côte d’Ivoire apporte un appui de 9 milliards dans ce projet qui nécessitera également l’apport d’un Partenariat public-privé (Ppp) de 38 milliards Fcfa.

L’Agglomération du Grand Abidjan abrite environ abrite environ 5,4 millions d’habitants, soit 42% de la population urbaine de la Côte d’Ivoire et constitue le principal pôle économique du pays. Elle contribue à hauteur de 80% à l’emploi formel et à 90% à l’emploi informel, selon le ministère de l’Economie.

Comparé à d’autres villes portuaires de la sous-région et du monde « le district d’Abidjan souffre de l’inefficacité du transport de marchandise et de la logistique qui entrave fortement sa croissance. L’Etat de Côte d’Ivoire a décidé d’agir avec ce projet » soutenu par la Banque mondiale, a précisé, pour sa part, le ministre de l’équipement et de l’entretien routier, Amédé Kouakou.

« Les investissements proposés dans le cadre de ce projet auront un impact transformationnel sur l’agglomération du Grand Abidjan en permettant d'améliorer la gestion urbaine, l'efficacité logistique, l'accessibilité portuaire et la mobilité urbaine. La population de l'Agglomération du Grand Abidjan bénéficiera de l'amélioration des infrastructures, de la mobilité urbaine et des services municipaux », a indiqué M. Pierre Laporte, directeur pays de la Banque mondiale.

 

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 247 times Last modified on lundi, 10 septembre 2018 16:50