• Accueil
  • Economie
  • Production halieutique: L’avenir des entreprises thonières en Côte d’Ivoire au centre des réflexions

Production halieutique: L’avenir des entreprises thonières en Côte d’Ivoire au centre des réflexions

mercredi, 10 juillet 2019 17:42

Depuis le 8 juillet 2019, se tient à Grand-Bassam, une réunion du comité permanent pour la recherche et les statistiques de la commission internationale pour la Conservation des thonidés de l’atlantique (Iccat) sur l’évaluation du stock d’albacore.

L’inspecteur général Dr Diawara Siriman, représentant le ministre des Ressources animales et halieutiques, à l’ouverture des travaux, a précisé que la santé de l’industrie thonière en Côte d’Ivoire qui est un fleuron de l’industrie halieutique est  primordiale car le ravitaillement des entreprises thonières du pays en dépend.

La rencontre de Grand-Bassam devrait permettre d’aborder des sujets d’intérêt commun notamment le résumé des données disponibles pour l’évaluation (biologie, estimations des captures, etc.), les méthodes d’évaluation de stocks, les résultats de l’état des stocks et les projections. Pour ce rendez-vous qui prend fin le 16 juillet prochain et qui s’inscrit dans le principe fondamental des Objectifs de développement durable (Odd 2030), selon l’inspecteur général Dr Diawara Siriman, l’évaluation des stocks de produits halieutiques constitue pour le gouvernement ivoirien, une priorité afin de garantir la sécurité alimentaire des populations et d’assurer un développement harmonieux du secteur halieutique.

En présence de la soixantaine d’experts qui prennent part aux travaux, il a précisé que la Côte d’Ivoire souhaite qu’un consensus soit trouvé lors de la prochaine réunion annuelle par la prise d’une recommandation en matière de gestion des thonidés tropicaux conformément à l’avis scientifique.

L’Iccat est une organisation intergouvernementale de pêche responsable de la conservation des thonidés et des espèces apparentées de l’océan atlantique et de ses mers adjacentes.

Source : Sercom