Performance de l’administration : Cap sur l’accélération du processus de numérisation
  • Accueil
  • Economie
  • Performance de l’administration : Cap sur l’accélération du processus de numérisation

Performance de l’administration : Cap sur l’accélération du processus de numérisation

jeudi, 04 avril 2013 22:16

La première session du cadre de concertation entre la Sndi et les directions des systèmes informatiques du public a pris fin.

La première session du cadre de concertation entre la Société nationale de développement informatique (Sndi) et les directions des systèmes informatiques de l’administration a clos ses travaux. Après seulement dix mois d’exercice, sur les 1.327 besoins recueillis, le centre de formation continue des agents du secteur public a pris en compte 363 cas. Certaines difficultés ont entravé le bon déroulement du plan de formation à savoir des demandes qui ne cadrent pas avec l’activité des demandeurs, des auditeurs qui n’avaient pas les prérequis, la lenteur dans la transmission des lettres d’invitation et l’insuffisance de la capacité d’accueil du centre. Pour améliorer le service, les acteurs recommandent de faire jouer aux Dsi leur rôle de points focaux dans le choix des formations, de vulgariser le calendrier de formation à l’avance, d’augmenter la capacité d’accueil du centre de formation. En effet, selon le directeur général, Soro Nongolougo, la Sndi veut être le catalyseur d’une administration numérique et efficace. Au chapitre des projets, la nouvelle plateforme satellitaire a permis à ce jour, d’interconnecter 73 localités de l’intérieur du pays. De ce fait, les démembrements de l’Etat l’utilisent pour accéder à Internet et exploiter leurs applications métier (Sigfip, Sigmap, Sigaf, Solde, Aster). Au niveau du projet de E-Gouv, il s’établit comme une solution innovante. Notamment dans la mutualisation des infrastructures Tic de l’Etat. « Plus qu’une mutualisation, il s’agira de mettre en œuvre une stratégie d’urbanisation, mettre en commun les infrastructures », fait observer M. Soro. Pour ce qui concerne l’urbanisation des systèmes informatiques de l’Etat, la démarche s’articule autour de trois axes clés qui s’alimentent mutuellement : élaboration de la stratégie, cartographie des systèmes existants (métier, fonctionnels, applicatifs, techniques) et la détermination des systèmes cibles (métier, fonctionnels, applicatifs, techniques).

Lanciné Bakayoko

 

Lu 1532 fois Dernière modification le jeudi, 04 avril 2013 22:20