• Accueil
  • Economie
  • Partenariat Inde-Afrique: L’offensive de l’Inde expliquée à Abidjan

Partenariat Inde-Afrique: L’offensive de l’Inde expliquée à Abidjan

vendredi, 27 juillet 2018 13:44
Partenariat Inde-Afrique: L’offensive de l’Inde expliquée à Abidjan Crédits: Ambassade de l'Inde en Côte d'Ivoire

Selon le Chargé d’affaires, Suresh Kumar, l'Inde et l'Afrique sont au seuil d'un avenir prometteur comme l’a souligné le Premier ministre indien Narendra Modi dont la mini-tournée africaine prend fin ce vendredi 27 juillet, au sommet des BRICS.

Partenariat Inde-Afrique: L’offensive de l’Inde expliquée à Abidjan

L’ambassade de l’Inde en Côte d’Ivoire a accueilli de nombreux opérateurs économiques ivoiriens dans le cadre des opportunités d’investissements et de partenariat avec le pays de Mahatma Ghandi.

A l’écoute du partenariat Inde-Afrique avec la tournée africaine du Premier ministre indien, Narendra Modi, le Chargé d’affaires de l’ambassade de l’Inde en Côte d’Ivoire, Suresh Kumar, a entretenu son auditoire le 25 juillet, sur l’engagement de son pays en Afrique.

S’appuyant sur les propos du Premier ministre Modi lors de sa tournée en Afrique, le diplomate indien a indiqué que le partenariat Inde-Afrique comprend actuellement la mise en œuvre de 180 lignes de crédit d'environ 11 milliards de dollars dans plus de 40 pays africains. Et de préciser que lors du dernier sommet du Forum Afrique-Inde,  l’Inde a engagé un crédit concessionnel de 10 milliards de dollars américains et 600 millions de dollars d'aide sous forme de dons.

Il faut souligner que ce sont plus de 8000 jeunes africains qui sont formés en Inde dans un ensemble diversifié de programmes. A l’en croire, les entreprises indiennes ont investi plus de 54 milliards d'euros en Afrique. Les échanges indo-africains sont en progression. Ils ont atteint plus de 70 milliards de dollars en 2014 contre seulement 3 milliards en 2000, même si ce montant est tombé à 55 milliards de dollars en 2017.

Dans le cadre du partenariat Inde-Afrique, le Chargé d’affaires Suresh Kumar a affirmé que les domaines prioritaires seront, entre autres, «l'agriculture et la santé», «l'éducation et la formation», «les infrastructures et l'énergie», «le renforcement des capacités…», la formation en matière de défense. Selon lui, l'Inde et l'Afrique sont au seuil d'un avenir prometteur comme l’a souligné, le Premier ministre indien Narendra Modi dont la mini-tournée africaine prend fin ce vendredi 27 juillet, au sommet des BRICS.

Salif D. CHEICKNA
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 194 times Last modified on vendredi, 27 juillet 2018 14:48