Parcs et réserves : Menace d’arrêt de travail des agents
  • Accueil
  • Economie
  • Parcs et réserves : Menace d’arrêt de travail des agents

Parcs et réserves : Menace d’arrêt de travail des agents

mardi, 09 avril 2013 22:59

Le Synaparci prépare une grève.

Le Syndicat national des agents des parcs et réserves de Côte d’Ivoire (Synaparci) qui a décidé d’observer une grève illimitée à partir d’aujourd’hui dans les services de l’Office ivoirien des parcs et réserves (Oipr) l’a repoussée au 17 avril. Au cas où, une issue n’est pas trouvée à leur revendication. En effet, le syndicat  a  adressé le 3 avril un préavis de grève au ministère de l’Environnement, de la Salubrité urbaine, ainsi qu’à celui de la Fonction publique et de la Réforme administrative. Préavis dont la rédaction de Fraternité Matin a reçu copie. Et dans lequel le syndicat exige l’aboutissement du dossier relatif à l’extension de l’application du décret du 21 février 2008 portant régime indemnitaire particulier desdits agents. Les agents techniques des eaux et forêts en service à l’Oipr indiquent que ce décret leur permet de bénéficier des mêmes traitements et indemnités que ceux de la fonction publique.  Ils souhaitent par conséquent la régularisation de cette omission. 

Le secrétaire général du syndicat, Hini Moustapha, relève que la décision d’entrer en grève a été prise à la suite d’une assemblée générale le 3 avril dernier au Zoo d’Abidjan.  Car n’ayant pas obtenu satisfaction à leur préoccupation après les rencontres des 10, 11 janvier et 20 février 2013 avec leur hiérarchie.  Le syndicat avait programmé, le 15 janvier dernier, une grève à laquelle elle a dû surseoir pour négocier avec sa tutelle.

Aux dernières nouvelles, selon les syndicalistes,  le ministre de l’Environnement, de la Salubrité et du Développement durable, Rémi Allah Kouadio, s’est impliqué pour le dénouement de cette situation.  Il leur a été donc demandé un peu de patience.

C. Dallet

 

Lu 1257 fois Dernière modification le mardi, 09 avril 2013 23:01