• Accueil
  • Economie
  • Opportunité d’emplois: Une nouvelle "usine agro-alimentaire" ouvre ses portes à Abidjan

Opportunité d’emplois: Une nouvelle "usine agro-alimentaire" ouvre ses portes à Abidjan

mardi, 14 mai 2013 10:33

Pour Daniel Kablan Duncan, l’ouverture de cette usine en terre ivoirienne qui desservira onze pays de la sous-région ouest-africaine, représente un nouveau motif d’espoir pour le pays.

Opportunité d’emplois: Une nouvelle "usine agro-alimentaire" ouvre ses portes à Abidjan

Le Premier ministre, ministre de l’Économie et des Finances, Daniel Kablan Duncan, a procédé, le 13 mai, en zone industrielle de Yopougon, à l’inauguration d’une usine de conditionnement du glutamate.

Selon le chef du gouvernement, l’implantation du groupe japonais Ajinomoto en Côte d’Ivoire va offrir plusieurs emplois directs et indirects aux jeunes ivoiriens. Il a salué le regain de dynamisme que connaît la coopération entre l’État de Côte d’Ivoire et celui du Japon. 

« Je voudrais saluer avec vous, le dynamisme que connaît la coopération entre nos deux pays, depuis quelques années. En effet, vieille de 52 ans maintenant, nos relations se sont consolidées au fil des années en se diversifiant… Ce dynamisme s’est traduit également par la réouverture le 12 décembre 2012, du Bureau du Jetro qui représente un instrument de promotion des échanges économiques entre la Côte d’Ivoire et le Japon », a-t-il indiqué.

Pour Daniel Kablan Duncan, l’ouverture de cette usine en terre ivoirienne qui desservira onze pays de la sous-région ouest-africaine, représente un nouveau motif d’espoir pour le pays. Et ce, dans sa marche vers l’industrialisation et son retour dans le concert des nations après la grave crise qu’elle a traversée.

Le locataire de la primature a également invité ce groupe à poursuivre ses investissements en Côte d’Ivoire. Avant de souligner que l’objectif du gouvernement est d’améliorer le taux de transformation des ressources naturelles, en portant leur part dans le Produit intérieur brut (Pib) à 35%, à l’horizon 2020.

Hiroo Yokota, directeur général de ladite entreprise, a indiqué que ce sont près de 100 emplois offerts aux Ivoiriens en 2013 et 200 autres d’ici 2014. Il a révélé que contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce produit d’assaisonnement culinaire n’est pas nocif sur la santé de l’homme. Il est fait à base de produit naturel, en l’occurrence du sucre fermenté, importé depuis le Brésil et consommé en Asie depuis 1909, a-t-il relevé.

 

Narcisse ANGAN

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   

    

 

Read 1431 times Last modified on mardi, 14 mai 2013 11:02