• Accueil
  • Economie
  • Marchés publics: Les collectivités territoriales instruites sur les procédures de contrôle et de régulation

Marchés publics: Les collectivités territoriales instruites sur les procédures de contrôle et de régulation

mardi, 17 juillet 2018 19:02
Marchés publics: Les collectivités territoriales instruites sur les procédures de contrôle et de régulation Crédits: Koffi Kouamé

L’Autorité nationale de régulation des marchés publics (Arnmp) a organisé du 11 au 13 juillet, un séminaire de formation à l’intention des collectivités territoriales sur «Les procédures de contrôle et de régulation».

Celui-ci a concerné les acteurs chargés des opérations de passation des marchés publics des communes rattachées aux directions régionales des marchés publics d’Abengourou et de Daloa, des maires des régions du Gontougo, du Bounkani et du Worodougou. Ainsi que 41 communes issues des régions du Tonkpi, Bafing, Loh-Djiboua, Tchologo et Folon.

Selon Brou Yao Paul, sous-directeur à la formation à la Direction des marchés publics (Dmp), cette formation se justifie par le fait que « la mise en œuvre des procédures de passation des marchés publics est parfois lourde, opaque». Alors qu’elle  «doit se faire en toute transparence au nom de la bonne gouvernance».

Le président de l’Arnmp, Coulibaly Non Karna, a exhorté les participants à l’éthique et la déontologie pour une bonne gestion des deniers publics. «Dans ce domaine des marchés publics où la bonne gouvernance et ses principes doivent être le maître-mot, il nous faut sonner la fin des reculades», a-t-il dit. Ajoutant qu’il a décidé de se retirer de la présidence de l’Arnmp par principe de bonne gouvernance.

«J’ai moi-même pris le soin d’indiquer que mon mandat était terminé ainsi que celui de mon conseil. Et j’ai pris soin de le répéter à chaque rencontre, de telle sorte qu’on soit bien contraint de nous remplacer. Parce qu’on ne peut pas parler de bonne gouvernance, de primauté du droit, de transparence et être amnésique lorsque cela doit s’appliquer à soi-même. Et faire semblant d’ignorer que le mandat est fini en espérant un rallongement à l’infini. J’ai donc décidé de le faire savoir partout et en principe, si Dieu le veut, c’est bel et bien le dernier séminaire auquel je prends la parole en qualité de président de l’Autorité nationale de régulation des marchés publics», a-t-il fait savoir.

KOFFI  KOUAME
Agence de Yamoussoukro

Read 200 times Last modified on mardi, 17 juillet 2018 19:09