Sotra: Méité Bouaké veut "1000 autobus et 20 bateaux-bus" opérationnels

Sotra: Méité Bouaké veut "1000 autobus et 20 bateaux-bus" opérationnels

lundi, 13 mai 2013 10:32

[13-05-2013. 11h55] Le directeur général de la Société des transports abidjanais, Méité Bouaké, était l'invité des rédactions de Fraternité Matin.

 Sotra: Méité Bouaké veut "1000 autobus et 20 bateaux-bus" opérationnels

Une Sotra performante et compétitive à l'horizon 2016. C'est l'ambition affichée par Méité Bouaké, directeur général de la Société des transports Abidjanais, ce lundi 13 mai, face aux rédactions de Fraternité Matin.

Une ambition portée par la stratégie dénommée "Contrat Sotra 2016" et qui consiste à consolider, redresser et développer la Sotra. En effet, a expliqué M. Bouaké, pendant toutes les crises vécues par la Côte d'Ivoire, la Sotra a subi de nombreux préjudices qu'il faut désormais réparer. Parfois au prix fort, a-t-il déploré.

Ainsi, en 2012, un certain nombre d'actions, parfois douloureuses, et dont les résultats constituent aujourd'hui, la clé de poursuite du "Contrat Sotra 2016". Il s'agit notamment, de l'ajustement des effectifs qui engloutissaient à eux seuls "près de 83% du chiffre d'affaires", selon le dirigeant.

A côté de cela, a été revu à la baisse le ratio hommes/véhicules qui est passé d'un véhicule pour 11,7 agents à un véhicule pour 6,7 agents. Une diminution rationnelle, selon l'invité de Fraternité Matin, qui a révélé qu'à ce jour seulement 660 autobus sont fonctionnels sur 1117 matériels roulants. "En termes d'acquisitions, la Sotra s'est offerte 212 véhicules de seconde main et a procédé à la réhabilitation de cinq bateaux-bus".

En 2013, donc, l'objectif principal de la Sotra, a annoncé son directeur général, est de "quitter la zone des résultats négatifs". Pour ce faire, l'entreprise compte, entre autres,  atteindre 1000 autobus et 20 bateaux-bus parfaitement opérationnels, la réouverture et l'équipement des centres de maintenance fermés depuis les différentes crises et le recrutement de mille nouveaux collaborateurs.

"Toutes ces actions s'inscrivent dans notre volonté de satisfaire les populations abidjanaises", a conclu Méïté Bouaké. Qui a annoncé, avec le "Contrat Sotra 2016", un service public nouveau en matière de transport urbain.

 

Ghislaine ATTA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 1655 fois Dernière modification le lundi, 13 mai 2013 12:44