Lutte contre la pauvreté : La lettre 2018 de Bill et Melinda Gates diffusée
  • Accueil
  • Economie
  • Lutte contre la pauvreté : La lettre 2018 de Bill et Melinda Gates diffusée

Lutte contre la pauvreté : La lettre 2018 de Bill et Melinda Gates diffusée

mardi, 13 février 2018 17:27
Lutte contre la pauvreté : La lettre 2018 de Bill et Melinda Gates diffusée Crédits: Archives

La lettre reprend également des questions difficiles qui concernent leur action en Afrique, et notamment des questions au sujet de l'influence de leur fondation et les raisons qui les poussent à distribuer leur fortune.

Lutte contre la pauvreté : La lettre 2018 de Bill et Melinda Gates diffusée

Bill et Melinda Gates publient leur lettre annuelle 2018 intitulé : « Les 10 questions les plus difficiles auxquelles nous ayons eu à répondre », a appris, à travers un communiqué, Fratrmat.info . Dans la lettre de l’année 2018, Bill et Melinda Gates répondent à 10 questions difficiles qui leur ont été posées, au fil des ans, par les organismes à but non lucratif, les leaders gouvernementaux et le grand public, provenant aussi bien de leurs sympathisants que de leurs détracteurs.

Pour ce couple, le monde va mieux, malgré le fait que la majorité des grands titres se focalisent sur les choses négatives. En effet, la mortalité infantile a été divisée par deux depuis 1990 et l'extrême pauvreté a diminué de près de moitié en à peine 20 ans.

La lettre reprend également des questions difficiles qui concernent leur action en Afrique, et notamment des questions au sujet de l'influence de leur fondation et les raisons qui les poussent à distribuer leur fortune.

« Nous sommes parfaitement conscients que, par le passé, certains programmes de développement ont été conduits par des personnes persuadées d'en savoir plus que celles qu'elles essayaient d'aider. Au fil des ans, nous avons compris qu'écouter et comprendre les besoins des populations à travers leur prisme était non seulement plus respectueux, mais aussi plus efficace », a indiqué Melinda Gates.

« L'idée que les enfants ne devraient pas mourir de la malaria ou de malnutrition n'est pas uniquement notre valeur. Il s'agit d'une valeur humaine. Quelle que soit la culture, les parents veulent que leurs enfants survivent et se portent bien », a quant à lui indiqué Bill Gates.

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 489 fois Dernière modification le mardi, 13 février 2018 17:36