Abidjan: Le prix de la banane plantain en hausse en raison de la saison sèche
  • Accueil
  • Economie
  • Abidjan: Le prix de la banane plantain en hausse en raison de la saison sèche

Abidjan: Le prix de la banane plantain en hausse en raison de la saison sèche

dimanche, 12 mai 2013 12:32

Les bananes, destinées à faire de l’aloco (Frites de bananes plantains mûres) sont vendues par stock d’environ 250 Kilogrammes à 60.000 F CFA contre 40.000 FCFA en juillet.

Abidjan: Le prix de la banane plantain en hausse en raison de la saison sèche

Le prix de la banane plantain, denrée prisée en Côte d'Ivoire, est en hausse sur le marché abidjanais depuis quelques semaines en raison de la saison sèche qui perturbe la production, a-t-on appris samedi auprès de certains revendeurs.

“La banane provient de Vavoua (centre), Sinfra (Centre Ouest), Oumé (Ouest) et la saison sèche a une influence sur sa production“, indique un commerçant-grossiste, Innocent Ouili.

 

Le tas (environ 45 bananes) est à 5.000 F CFA au prix de gros. Les bananes, destinées à faire de l’aloco (Frites de bananes plantains mûres) sont vendues par stock d’environ 250 Kilogrammes à 60.000 F CFA contre 40.000 FCFA en juillet.

 

Lorsque la banane est achetée bord champ, son acheminement se fait de manière individuelle ou collective au moyen de véhicules (camions), a expliqué M. Ouili ajoutant que la production est livrée automatiquement à un grossiste, qui se charge de les vendre aux demi-grossistes et détaillants.

 

“ La hausse du prix nous oblige à vendre trois ou quatre grosses bananes à 500 F CFA et cinq petites à 200 F CFA“, a affirmé Kady Koné, détaillante.

 

Une commerçante de Cocody, commune résidentielle située au nord d'Abidjan, venue se ravitailler en bananes au marché d’Adjamé (nord), a pour sa part affirmé que “C’est un luxe aujourd’hui de consommer de la banane. Quand j’adjoins les frais de transport qui s’élèvent à 4.000 F Cfa à ceux de la banane, je ne peux que faire le tas à 300 F CFA“.

 

 Selon le Centre national de recherche agronomique (CNRA), la banane plantain est la troisième culture vivrière de la Côte d’Ivoire avec une production annuelle de plus de 1.500.000 tonnes. La consommation est estimée à 120 kg  par habitant sur une année.

 

Alerte Info

Lu 2623 fois