JNTIC 2014: Les acteurs veulent améliorer la vie des Ivoiriens à travers les Tic

mercredi, 28 mai 2014 09:22

[28-05-2014. 11h00] A en croire Bruno Koné, la réalisation de l’autoroute de l’information et de la communication s’avère nécessaire, lorsqu’on a plus les moyens de construire des routes.

JNTIC 2014: Les  acteurs  veulent améliorer la vie des Ivoiriens à travers  les Tic

Réfléchir à la mise en œuvre d’un cadre émergent pour l’amélioration des Technologies de l’information et de la communication (Tic) en Côte d’ivoire. C’est le vœu émis, le mardi 27 mai, par le président de l’Union nationale des entreprises de télécommunication (Unetel) Ahmed Cissé. C'était lors de la cérémonie d’ouverture de la 13e édition du salon des technologies de l’information et de la communication (Jntic 2014), à Abidjan-Cocody.

A travers le thème « Les Telecom/Tic, facteurs de développement », le ministre de la Poste et des Tic, Bruno Nabagné Koné, a déclaré: « le thème de cette édition nous interpelle sérieusement. Il nous fait prendre conscience que les Tic doivent jouer un rôle particulier dans notre économie ». Et c’est un moment, selon lui, où les problématiques du secteur sont analysées pour le développement du pays.

Justifiant l’importance de cet outil de communication, il a souligné: « les Tic, c’est plus de productivité, de rendement, de proximité, de transparence  et d’ouverture sur le monde ».

A en croire Bruno Koné, la réalisation de l’autoroute de l’information et de la communication s’avère nécessaire, lorsqu’on a plus les moyens de construire des routes.

Pour le président de l’Unetel, les Tic sont devenues l’un des principaux moteurs de la croissance des économies, au sens où elles participent à hauteur de 5% dans le Pib de la Côte d’Ivoire. Donc, ce salon est, selon lui, une occasion d’échanges et de réflexions entre acteurs de l’écosystème des télécommunications/Tic pour tracer de nouveaux sillons de croissance et de développement.

Kamagaté Issouf
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.