Jean Kacou Diagou: "Une entreprise gérée par une femme donne de bons résultats"

lundi, 19 mai 2014 12:18
Jean Kakou Diagou, président de CGECI Jean Kakou Diagou, président de CGECI Crédits: Poro Dagnogo

[19-05-2014.14h00] Touré Massogbê a remercié le président de la Cgeci pour son appui constant dans le développement des activités de sa commission. Ce, afin de promouvoir la culture entrepreneuriale chez la gent féminine.

Jean Kacou Diagou: "Une entreprise gérée par une femme donne de bons résultats"

Le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), Jean Kacou Diagou, veut inciter les femmes à créer un environnement propice au développement de l’entrepreneuriat féminin. Il a émis ce vœu à l’ouverture de la première édition des Journées de l’entrepreneuriat féminin, ce lundi 19 mai, à Abidjan-Cocody. Ces journées sont organisées par la Commission développement de l’entrepreneuriat féminin (Cdef) de la Cgeci, présidée par Touré Massogbê.

« Les pays dans lesquels les femmes sont traitées sur le même pied d’égalité avec les hommes jouissent d’une meilleure croissance économique. Les entreprises qui comptent les femmes parmi leurs dirigeants affichent de  meilleurs résultats ». En paraphrasant le Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (Onu), Ban Ki-Moon,  Jean Kacou Diagou a également souligné que les femmes ont toujours réussi à innover dans leurs activités. « Une entreprise ou un service géré par une femme donne de bons résultats », soutient-il.

Selon lui, malgré les contraintes sociales liées aux traditions ou aux coutumes, et bien que nombre d'entreprises soient encore majoritairement l’affaire des hommes, des études de terrain ont montré le courage et la capacité des femmes à innover et à constituer des réseaux. C'est pourquoi, il a encouragé les participantes à ne plus occuper les seconds rangs. « Que les femmes ne se contentent plus d’être des secrétaires, des assistantes ou encore des agents de maîtrise. Il faut qu’elles aspirent aussi aux plus hautes fonctions », exhorte-t-il.

Pour la présidente de la Cdef, Touré Massogbê, cette journée dédiée à la femme, est aussi une plate-forme d’échanges et de partages. Elle mettra également en évidence les femmes entrepreneures qui ont réussi, celles qui peinent à décoller dans leurs activités, celles qui demeurent encore dans l’informel et la jeune génération montante qui  essaie de se lancer dans les affaires.

Elle a remercié le président de la Cgeci pour son appui constant dans le développement des activités de sa commission. Ce, afin de promouvoir la culture entrepreneuriale chez la gent féminine. "Il est notre meilleur partenaire et soutien pour mettre les femmes au coeur de l'activité économique en Côte d'Ivoire", a soutenu la présidente de la Cdef.

Aux participantes à ces journées, elle a indiqué: « je vous exhorte à bien suivre les différents panels, à participer aux échanges d’expériences et à poser beaucoup de questions aux femmes entrepreneures expérimentées présentes. Afin d’en tirer le maximum pour vos activités, votre formation intellectuelle et personnelle, le devenir de vos entreprises et de votre pays ».

Kamagaté Issouf
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.