Intégration africaine: La tournée du "Pitch Hub Africa 2017" s'achève à Conakry - Fraternité Matin

Intégration africaine: La tournée du "Pitch Hub Africa 2017" s'achève à Conakry

mercredi, 19 avril 2017 15:40
  Des étapes du road-show Pitch HUB Africa 2017 Des étapes du road-show Pitch HUB Africa 2017 Crédits: sercom: Hub Africa 2017

Si cette année, le Pitch Hub Africa a réussi à étendre trois fois plus son champ d’intervention et surtout à démocratiser les chances des jeunes entrepreneurs, cela est dû à des partenaires institutionnels qui croient en la jeunesse africaine...

Intégration africaine: La tournée du "Pitch Hub Africa 2017" s'achève à Conakry

La grande tournée africaine du « Pitch Hub Africa 2017 » débutée le 28 janvier 2017, et qui vise à sélectionner des startups et jeunes entrepreneurs locaux en vue de financer leurs projets s’achève, ce mercredi 26 avril 2017, avec l’étape de Conakry en Guinée.

Ainsi les lauréats Guinéens retrouveront ceux du Sénégal, du Maroc, du Gabon, de la Côte d’Ivoire et du Cameroun pour le Grand Pitch Hub Africa prévu, à Casablanca les 4 et 5 mai 2017. Placé sous le thème : « L’entrepreneur, acteur de l’intégration africaine », la Côte d’Ivoire et le Gabon sont les pays co-invités d’honneur de cet événement qui est à sa 5ème édition.

A l’issue de la compétition, les cinq (5) meilleurs projets retenus bénéficieront d’un financement pour leur mise en œuvre. Et cela, après avoir intégré la plateforme de crowdfunding Afeenity.

En Guinée, le passage du Pitch est perçu comme une opportunité offerte aux startups et jeunes entrepreneurs de mettre à l’épreuve leur projet et de se donner une chance de financement. Mieux, selon Aboubacar Sidiky Doumbouya, « c’est une perche tendue à la Guinée pour rompre avec l’isolement économique dont le pays fait l’objet en quelque sorte depuis des décennies ». Et d’appeler les jeunes Guinéens à s’approprier et à relever le défi qui se pose à eux à travers cette initiative venue du Royaume du Maroc.

Avant la grand-messe, les jeunes entrepreneurs guinéens montreront leur savoir-faire et leur ingéniosité devant le jury qui sélectionnera trois projets innovants comme ce fut le cas lors des étapes précédentes. Il faut noter qu’à chacune des étapes, c’est une vingtaine de projets qui sont en compétition. D’ailleurs les organisateurs reconnaissent que tous ces projets ont un réel potentiel pour éclore. Toute chose qui témoigne de la volonté des jeunes africains d’accompagner l’émergence du continent.

Depuis six (6) ans que le Pitch Hub Africa détecte des talents africains, son commissaire général, Alioune Gueye, se dit satisfait. « Le pitch a pour vocation de détecter des projets et startups d’avenir issus des quatre coins du continent, de catalyser l’innovation et d’accélérer de la culture de l'entrepreneuriat. Cette année nous avons réussi un pas important en investissant de nouveaux pays comme le Gabon, le Cameroun et la Guinée en plus de la Côte d’Ivoire et du Sénégal. Et à chaque fois, nous en ressortons avec une satisfaction et un bonheur indescriptibles », s’est-il réjoui dans un communiqué de presse.  Aussi a-t-il estimé que l’Afrique émerge à travers sa jeunesse qui a pris conscience qu’elle est garante de l’avenir du continent.


Des partenaires institutionnels qui croient en la jeunesse

Si cette année, le Pitch Hub Africa a réussi à étendre trois fois plus son champ d’intervention et surtout à démocratiser les chances des jeunes entrepreneurs, cela est dû à des partenaires institutionnels qui croient en la jeunesse africaine et en l’entrepreneuriat, reconnaissent les organisateurs (Nge Impact et Maroc Export).

Il s’agit du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération du Maroc, de Maroc Export, de la Caisse Centrale de Garantie (CCG, Maroc), du CJD International, de Serious factory, d’Afineety, de Bdo, d’Afrique Challenge.

Sur le plan local, ce projet bénéficie de l’accompagnement du ministère ivoirien de l’Entrepreneuriat, de l’Artisanat et de la Promotion des Pme, de Capdev Côte d’Ivoire, la Chambre de commerce et d’industrie d’Abidjan-Plateau, de JA Gabon, de l’Association des Jeunes Entrepreneurs du Cameroun (Aajecam), du Groupe Eco Média (Maroc), de Fraternité Matin (Côte d’Ivoire), du Groupe Futurs Médias (Sénégal), et des Inspirations Eco (Maroc).


Découverte de merveilleuses startups à travers les étapes

En attendant, l’étape de Conakry force est de reconnaitre que cette randonnée africaine aura permis aux organisateurs de s’apercevoir de la pertinence des startups et des projets retenus à Libreville, Yaoundé, Dakar et Abidjan. « Ces étapes ont permis de découvrir de merveilleuses startups qui confirment une réelle émergence entrepreneuriale collective et innovante du continent », affirment es organisateurs.


CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


Dakar, Abidjan, Yaoundé, Libreville

Dakar 1ère étape

Les trois projets retenus, le 28 janvier, à l’étape de Dakar : « The Dance Hall », « Bay-Tech », et « PAPS_APP

Abidjan, 2ème étape

A l’étape d’Abidjan, le 4 février, trois autres startups ont rejoint la caravane. Ce sont Tyegro-CI, Youngpower et Databank.

Yaoundé 3ème étape

Le 6 avril, à Yaoundé sur une quinzaine de candidatures ce sont « Cameroun agro business », « PEK baby nutrition » et Olivia Mvondo Boum II de Kmerpad, qui ont obtenu leurs tickets pour Casablanca.

Libreville 4ème tape

Deux jours après Yaoundé, soit le 8 avril, les projets « Pay’Onet », « Elam » et « Terroir G » se sont distingués.

Rate this item
(1 Vote)
Written by  Cheickna Dabou
Read 425 times Last modified on vendredi, 21 avril 2017 15:32

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.