Investissements : Le gouvernement présente les opportunités aux indiens
  • Accueil
  • Economie
  • Investissements : Le gouvernement présente les opportunités aux indiens

Investissements : Le gouvernement présente les opportunités aux indiens

lundi, 06 mai 2013 23:11

Une délégation de 40 hommes d’affaires de l’Inde est en prospection, depuis hier, à Abidjan.

Opportunités d’affaires, facilitations, procédures administratives, etc. Les hommes d’affaires indiens qui séjournent depuis dimanche sur les bords de la lagune ébrié, veulent tout savoir. Ils veulent surtout être rassurés. Hier, après l’ouverture de la session avec le secteur public par le ministre des Affaires étrangères, Charles Koffi Diby, ils ont pressé de questions les ministres qui ont défilé devant eux à la salle de conférences des Affaires étrangères.

Avant que le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, n’échange avec la délégation à 18h30, Jean Claude Brou, Coulibaly Sangafowa, Raymonde Goudou Coffie, Patrick Achi et Adama Toungara se sont succédé pour vendre leur pays à leurs hôtes. Ils leur ont fait savoir que la Côte d’Ivoire attend d’eux qu’ils viennent investir dans des domaines, soit dit en passant, très variés.

Pour l’agriculture, ils sont attendus, entre autres, pour le développement de la production de  riz, la transformation de la noix de cajou et les techniques d’irrigation.

Concernant le riz, le ministre de l’Agriculture a insisté sur son appel aux Indiens à venir s’implanter en tant qu’opérateur dans le pays. Parce que la Côte d’Ivoire qui produit actuellement un million de tonnes, tient à tripler cette production dans un délai court.

Au niveau des infrastructures économiques, le ministre Patrick Achi leur a présenté, les projets routiers, les ambitions de la Côte d’Ivoire à être le hub de l’énergie électrique dans la sous-région, les opportunités d’investissement en matière d’eau potable, le gigantesque projet aéroportuaire d’Abidjan, etc.

Pour toutes ces opportunités d’investissement et tant d’autres, le ministre Patrick Achi a demandé aux hommes d’affaires indiens de faire confiance à la Côte d’Ivoire parce que les lois répondent aux normes internationales. «Nous sommes un pays qui a des besoins. Et l’Inde est l’endroit où nous pouvons avoir ce que nous voulons. Commençons par des petits projets et avançons», leur a-t-il dit. Avant de promettre que le gouvernement fera le nécessaire pour tous ceux qui viendront en Côte d’Ivoire.

Après avoir été instruits par les autorités publiques, les Indiens seront, aujourd’hui, en contact direct avec leurs homologues ivoiriens au cours d’échanges B to B.   

Alakagni Hala

 

Lu 1386 fois Dernière modification le lundi, 06 mai 2013 23:28