• Accueil
  • Economie
  • Investissements : L’appel et les assurances du Chef de l’État aux Indiens

Investissements : L’appel et les assurances du Chef de l’État aux Indiens

jeudi, 09 mai 2013 22:15
Le Président Alassane Ouattara et les hommes d’affaires indiens se sont compris à l’issue des échanges qu’ils ont eus hier au Palais présidentiel. Le Président Alassane Ouattara et les hommes d’affaires indiens se sont compris à l’issue des échanges qu’ils ont eus hier au Palais présidentiel. Crédits: Poro Dagnogo

Le Président Alassane Ouattara a accordé, hier, en fin de matinée,  une audience,. à la délégation de la mission d’hommes d’affaires indiens .

Avoir de nouveaux partenaires pour l’Afri-que,  telle est notre vision économique, diplomatique et internationale », a annoncé hier, au Palais présidentiel, au Plateau, le Chef de l’Etat, qui recevait une mission économique de 47 chefs d’entreprises indiens.

Le Chef de l’Etat a lancé un appel aux opérateurs économiques indiens à venir investir en Côte d’Ivoire. Il les a rassurés quant à la sécurité de leurs investissements, du fait de la restauration de l’État de droit depuis sa prise de fonction. Indicateurs macroéconomiques à l’appui, le Président Ouattara a dit sans ambages à ses hôtes que la Côte d’Ivoire à elle seule représente un tiers du Produit intérieur brut et des exportations de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

Le Chef de l’Etat a rappelé les bonnes relations existant entre son pays et l’Inde. Il a exprimé sa volonté d’aller plus loin, en les renforçant davantage avec les opérateurs économiques indiens.

Concernant les acquis et progrès enregistrés ces deux dernières années, Alassane Ouattara a indiqué qu’il s’attelle à avoir des relations normales avec tous les pays de la sous-région, notamment le Ghana et le Nigeria. Il a dit sa volonté de poursuivre sur cette lancée, non sans œuvrer à la consolidation de la coopération bilatérale et multilatérale.

Par ailleurs, le Président de la République a relevé que d’ici à 2020, la Côte d’Ivoire entend accroître son produit intérieur brut, tout en réduisant la pauvreté. Car, soutiendra-t-il, « il y a 20 ans, la Côte d’Ivoire avait l’un des niveaux de pauvreté les plus bas d’Afrique », pour faire comprendre à ses hôtes que cet objectif est bien réalisable.

Cependant, le Chef de l’Etat n’a pas occulté les difficultés que son pays a rencontrées ces deux dernières années, lesquelles ont été accentuées par la difficile crise post-électorale de 2010. « Mais, aujourd’hui, nous sommes en paix », a-t-il toutefois souligné.

Pour sa part, le Premier ministre, Daniel KablanDuncan, a indiqué que cette mission fait suite à la participation de la délégation ivoirienne, qu’il a conduite au 9èmeconclave CII- Eximbank Inde – Afrique, en mars dernier à New Delhi, en Inde.

B.L. NaveenRaju, président de Chira GnanIndiaprivatelimited, porte-parole de la mission a souligné qu’ils étaient venus se rendre compte de l’état d’avancement de la relance économique et des progrès en matière de réconciliation nationale, conditions du développement des affaires. En demandant à rencontrer le Chef de l’État, ils voulaient faire avec lui le point sur ce qu’ils ont vu et qui augure des lendemains qui chantent.

Les 47 chefs d’entreprises indiens qui ont séjourné à Abidjan depuis le 6 mai, devaient regagner l’Inde hier après-midi.

La seconde audience a été accordée à Oumar HamidouTchiana, ministre d’Etat, ministre des Mines et du Développement du Niger. Il a déclaré qu’il était porteur d’un message du Chef de l’Etat du Niger, Mahamadou Issoufou, à son homologue Alassane Ouattara. Il n’a pas livré la teneur de ce message à la presse.

Plusieurs membres du gouvernement ont pris part à ces deux audiences.

Cissé Mamadou

 

Read 1017 times Last modified on jeudi, 09 mai 2013 22:22