• Accueil
  • Economie
  • Investissement: Un prêt de plus de 131 milliards Fcfa pour soutenir l'emploi et l'action pour le climat

Investissement: Un prêt de plus de 131 milliards Fcfa pour soutenir l'emploi et l'action pour le climat

jeudi, 22 novembre 2018 14:08
Investissement: Un prêt de plus de 131 milliards Fcfa pour soutenir l'emploi et l'action pour le climat Crédits: DR

En marge de la journée de l'Afrique dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, la Banque européenne d'investissement (Bei) a signé un nouvel accord de prêt d'un montant de 200 millions d'Euros (131,04 milliards Fcfa) sur quinze ans avec la Banque africaine d'import-export (Afreximbank), visant à soutenir le commerce, les investissements productifs liés aux projets, y compris dans des projets d'énergies renouvelables en Afrique, selon un communiqué dont fratmat.info a reçu copie, ce jeudi 22 novembre.

Le mécanisme soutiendra les promoteurs dans plus de 40 pays d’Afrique avec un financement à long terme.

En améliorant l'accès au financement des entreprises privées, et en particulier des Petites et moyennes entreprises (Pme) et des entreprises de taille moyenne, ce prêt renforcera le commerce intra africain ainsi que le commerce avec l'Union européenne. Il permettra aux petites entreprises de maintenir et de créer de nouveaux emplois et stimulera à terme l’expansion, la diversification et le développement du commerce africain. Au moins 25% de ce financement sera consacré à des projets qui contribueront à diversifier le bouquet énergétique dans la région, à réduire la dépendance aux combustibles fossiles et à soutenir les objectifs climatiques.

Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement, a déclaré à l’occasion de la Journée de l’Afrique organisée conjointement par la Bei et l’Organisation des nations unies pour le développement industriel (Onudi): «la Bei, en tant que banque de l’Ue, est déterminée à soutenir les investissements en Afrique qui ouvrent des opportunités économiques, créent des emplois et s'attaquent au changement climatique. En tant que l'une des plus grandes institutions financières multilatérales, la Bei a un rôle crucial à jouer pour aider à canaliser les capitaux privés vers la transition énergétique. Cela est urgent si nous voulons atteindre l'accord de Paris et les objectifs de développement durable. Avec cette opération, Afreximbank et la Bei unissent leurs forces pour améliorer l’accès à une énergie propre en Afrique ».

« Nous sommes confiants que la mise en œuvre effective de cette facilité qui annonce le financement par Afreximbank de projets d’actions pour le climat en Afrique, permettra d’obtenir de solides résultats en matière de développement, notamment la création d’emplois, une augmentation des activités économiques et une augmentation des recettes fiscales pour les gouvernements soumis à des pressions budgétaires », a déclaré Benedict Okey Oramah, président d’Afreximbank. Selon lui, Afreximbank a décidé de conclure le mécanisme dans le prolongement de sa stratégie actuelle, qui privilégie le commerce intra africain.

Kamagaté Issouf
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 232 times Last modified on jeudi, 22 novembre 2018 15:10