• Accueil
  • Economie
  • Investissement touristique en Afrique : Des experts partagent leur expérience

Investissement touristique en Afrique : Des experts partagent leur expérience

mercredi, 27 juin 2018 12:35
Investissement touristique en Afrique : Des experts partagent leur expérience Crédits: DR

Organisée par Proparco (guichet de l’Agence française de développement), Horwalt Htl et Radisson hotel groupe, cette conférence a permis de débattre des opportunités et obstacles particuliers à l’Afrique francophone et d’échanger sur les clés permettant de structurer ce secteur majeur pour le continent.

Investissement touristique en Afrique : Des experts partagent leur expérience

A l’occasion de la Conférence sur l`investissement touristique et hôtelier africain (Citha), le mardi 26 juin, des experts exerçant dans l’industrie hôtelière ont animé une conférence de presse  autour du thème « Investissements touristique et hôtelier en Afrique ».

Organisée par Proparco (guichet de l’Agence française de développement), Horwalt Htl et Radisson hotel groupe, cette conférence a permis de débattre des opportunités et obstacles particuliers à l’Afrique francophone et d’échanger sur les clés permettant de structurer ce secteur majeur pour le continent.

Le directeur business et développement de Radisson hotel group, Erwan Garnier, a tout de suite affiché les ambitions de son groupe : Faire passer le portefeuille  de 86 hôtels à 130 hôtels en Afrique avant fin 2022 et maintenir sa position de leader du continent dans le secteur. Il a insisté sur les investissements en Afrique francophone avec comme marchés la Côte d’Ivoire, le Cameroun l’Île Maurice. Concernant la Côte d’Ivoire, le groupe veut réaliser des hotels  à Marcory, Cocody. Pour lui si ce projet réussit, le groupe attaquera les marchés de San Pedro et Yamoussoukro.

Cette conférence, première du genre a été l’occasion pour la directrice générale déléguée de  Proparco, Hélène Templier, de rappeler les initiatives de sa structure dans le domaine : 3 millions d’euros  de prêts (19 milliards Fcfa) et d’accompagnement technique pour soutenir une école hôtelière de Bamako (Mali). « Nous encourageons la création des établissements spécialisés dans la formation de personnel nécessaire pour le secteur hôtelier », souligne-t-elle.

De l’avis de Stéphane Durand, directeur associé tourisme chez Horwalt Htl, réaliser un hôtel n’exige pas nécessairement des critères. Mais il faut être au bon moment et au bon endroit. Avoir au moins une partie financière consistante avant de faire appel à des partenaires. Avoir un plan environnemental basé sur des standards internationaux. Pour Erwan une entreprise hôtelière comporte trois phases : le développement (appel d’une équipe complète pour lancer le projet), l’exploitation (les meilleurs talents en gestion ; l’équipe commerciale assure l’hôtel génère des revenus dès que possible) et le recyclage du capital où une équipe dédiée prend en charge tout transfert ou affectation.

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Read 229 times Last modified on mercredi, 27 juin 2018 13:48