Infrastructures : Le Premier ministre lance les travaux du 4e pont
  • Accueil
  • Economie
  • Infrastructures : Le Premier ministre lance les travaux du 4e pont

Infrastructures : Le Premier ministre lance les travaux du 4e pont

mardi, 31 juillet 2018 02:01
Infrastructures : Le Premier ministre lance les travaux du  4e pont Crédits: DR

Ce pont d’une longueur de 7,2 km, qui va relier les communes de Yopougon, d’Attécoubé d’Adjamé et du Plateau va coûter la bagatelle de 142 milliards de Fcfa (103 milliards pour la construction du pont et 31 milliards pour l’indemnisation des populations). 

Infrastructures : Le Premier ministre lance les travaux du  4e pont 

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a procédé au lancement des travaux du 4e pont, le lundi 30 juillet, à Santé village dans la commune d’Attécoubé.

Ce pont d’une longueur de 7,2 km, qui va relier les communes de Yopougon, d’Attécoubé d’Adjamé et du Plateau va coûter la bagatelle de 142 milliards de Fcfa (103 milliards pour la construction du pont et 31 milliards pour l’indemnisation des populations). La Banque africaine de développement (Bad) va apporter un taux de financement de 74%. Selon sa représentante, Marie Laure Akin,  « la réalisation du 4e pont s’inscrit dans un projet global  de transport urbain d’Abidjan qui vise à transformer la vie de près de 4,7 millions d’habitants du grand Abidjan. Le pont et les différents voies d’accès vont grandement faciliter le déplacement quotidien de centaine de milliers d’Abidjanais et participera de ce fait à désengorger les voies existantes ». Selon elle, près de 70.000 véhicules vont emprunter quotidiennement ce pont.

Les caractéristiques techniques du projet  se présentent comme suite : « Il est composé de trois sections. La section de Yopougon est composée d’une chaussée de  2*3 voies sur une longueur de 4 km. Ces voies seront séparées par un terre-plein centrale de 20 m destiné au train urbain d’Abidjan.  La section d’Attécoubé comprend le pont lui-même  d’une longueur de 1,400 km, la section Adjamé est constituée d’une chaussée de 2*2 voies et  l’échangeur de Boribana et l’Indénié.  L’objectif est de réduire les embouteillages et désengorger l’autoroute du nord, a soutenu le ministre de l'Equipement et de l'entretien routier, Amedé Kouakou.

Pour le Premier ministre, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Amadou Gon Coulibaly, les investissements dans les infrastructures permettront de baisser les coûts pour les entreprises et amélioreront leur efficacité afin de leur permettre de créer des emplois. « Ce vent de modernisation soufflera bientôt du côté de l’emblématique carrefour Akwaba (Port Bouet) avec la construction d’un échangeur. Demain trois autres échangeurs sont prévus sur les principaux boulevard François Mitterand, au niveau du carrefour de l’école de police, de la Riviera 3 et de la Palmeraie », a-t-il affirmé. Avant d’annoncer le démarrage des travaux de l’Université de San-Pedro et de ceux  l’Université de Bondoukou sont avant fin 2018.

 

Kamagaté Issouf

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 769 fois Dernière modification le mardi, 31 juillet 2018 08:23