Incendie: Du feu, encore ce mardi, à la Sir

mardi, 11 juin 2019 20:23
Incendie: Du feu, encore ce mardi, à la Sir Crédits: DR

Du feu, encore ce mardi 11 juin, dans l’usine de la Société ivoirienne de raffinage (Sir).

Une fuite sur un ballon de gaz s’est transformée en incendie, entraînant trois autres foyers. Les riverains de la Sir ont éprouvé quelque frayeur vite dissipée cependant. A la différence de l’incendie (réel) survenu le vendredi 31 mai, celui-ci était voulu et s’inscrivait dans le cadre des procédures réglementaires d’évaluation des dispositifs de sécurité des entreprises de raffinage.

« Fuite enflammée sur la ligne de gaz de torche du ballon B5001 suivie de feux à la bride du refoulement du compresseur 67KM11 et sur le toit du bac A112 ». Complexe (pour les non-initiés) était le thème de cet exercice grandeur nature. Véritable scénario catastrophe, cet exercice annuel a mobilisé 220 intervenants dont 180 venus de l’extérieur (Groupement des sapeurs-pompiers militaires, gendarmerie, police, Samu, Port autonome d’Abidjan, Bolloré, Gestoci), partenaires ou voisins. 15 engins ont été déployés,  dont deux de la Sir, ainsi que deux ambulances.

151 personnes qui étaient en train de travailler dans la zone du sinistre ont été évacuées par la police et la gendarmerie.

Les quatre foyers d’incendie ont été maîtrisés et éteints au bout d’une heure et demie par une stratégie qui a consisté à isoler toutes les sources d’alimentation dont se nourrissaient les flammes.

Félicitations à tous, s’est écrié le directeur général de la Sir, Thomas Camara, faisant constater que l’objectif visé a été atteint. Il s’agissait, a-t-il souligné, « d’entraîner nos hommes et nos équipes, de tester nos équipements et de nous assurer que la coordination entre les différents partenaires fonctionne bien, de sorte que lorsque le pire survient, la réaction soit appropriée et efficace ».

L’incendie, bien réel, survenu le 31 mai sur l’un des deux groupes turbo alternateurs de l’usine avait ainsi été maîtrisé au bout d’une trentaine de minutes par les équipes de la Sir.

ELVIS KODJO