Identification des artisans: Une entreprise de télécommunication apporte son expertise à la chambre de métiers
  • Accueil
  • Economie
  • Identification des artisans: Une entreprise de télécommunication apporte son expertise à la chambre de métiers

Identification des artisans: Une entreprise de télécommunication apporte son expertise à la chambre de métiers

jeudi, 04 avril 2013 17:01
Les officiels lors du lancement de l'identification des artisans Les officiels lors du lancement de l'identification des artisans Crédits: Narcisse Angan

Il a annoncé pour bientôt l’adoption du code de l’artisanat. Non sans exprimer sa gratitude à l’entreprise de télécommunication qui, selon lui, « intègre la responsabilité sociétale et sociale ».

Identification des artisans: Une entreprise de télécommunication apporte son expertise à la chambre de métiers

Afin de disposer de données statistiques fiables dans le secteur de l’artisanat, la Chambre nationale de métiers de Côte d’Ivoire (CnmCI) a initié l’opération d’immatriculation des artisans sur toute l’étendue du territoire national. Ce, pour une meilleure prise en compte de ceux-ci dans le Plan national de développement (Pnd).

Son lancement a eu lieu le 3 avril au centre de conférences du ministère des Affaires étrangères à Abidjan-Plateau.

Cette opération bénéficie du soutien d’Orange Côte d’Ivoire, comme l’a souligné son directeur général, Bamba Mamadou. « Mon entreprise s’engage à aider la CnmCI à relever ce défi, en n’y apportant son expertise (moyens techniques et humains) et des offres destinées aux artisans dit ‘’Bata’’ », a-t-il indiqué.

Le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des Pme, Jean Louis Billon, qui a qualifié l’artisanat comme étant « un secteur productif par excellence », a exhorté les artisans à se faire recenser. Afin de bénéficier de financement de la part des partenaires pour accroître leurs activités.

Il a annoncé pour bientôt l’adoption du code de l’artisanat. Non sans exprimer sa gratitude à l’entreprise de télécommunication qui, selon lui, « intègre la responsabilité sociétale et sociale ».

Pour le président de la CnmCI, Kassoum Bamba, cette opération d’identification va contribuer à sortir ce secteur de l’informel. Avant de préciser que la CnmCI compte sept branches d’activités réparties dans 245 corps de métiers.

Signalons que les seules données disponibles à ce jour dans ce secteur d'activités sont issues d’une étude réalisée par l’Agence d’études et de promotion de l’emploi (Agepe) en 1995. Elle a montré entre autres à cette époque que ce secteur représente 40% de la population active et 12% du Produit intérieur brut (Pib).

Narcisse Angan
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.          

Lu 1255 fois Dernière modification le jeudi, 04 avril 2013 17:11