• Accueil
  • Economie
  • Hamadoun Touré (Uit): " L’Afrique doit éviter un fossé en matière d’Internet et de haut débit "

Hamadoun Touré (Uit): " L’Afrique doit éviter un fossé en matière d’Internet et de haut débit "

vendredi, 04 octobre 2013 08:36
L’Afrique doit éviter un fossé en matière d’Internet et de haut débit , selon le SG de l'UIT L’Afrique doit éviter un fossé en matière d’Internet et de haut débit , selon le SG de l'UIT

Hamadoun Touré a plaidé pour un partenariat public-privé fort. Partenariat nécessaire, selon lui, pour pouvoir continuer  l’évolution du secteur. Toute chose qui permettra de créer de l’emploi pour les jeunes...

Hamadoun Touré: « Le plus défi de l’Afrique est d’éviter un fossé en matière d’Internet et de haut débit » 

« Après avoir gagné la bataille du mobile et comblé le fossé numérique, le grand défi du continent africain, à présent, est d’éviter un nouveau fossé en matière d’Internet et de haut débit, à travers la mise en place d’une politique nationale qui attirera les investissements nécessaires, occasionnera la mise en place de l’infrastructure et permettra le développement du contenu », a indiqué Hamadoun Touré, ce jeudi 3 octobre, à sa sortie d’audience avec le Chef de l’Etat.

« Nous avons vu ensemble les stratégies à mettre  en place pour cela. Ce sont  évidemment, une politique nationale qui attire l’industrie à faire les investissements nécessaires, la mise en place des infrastructures et enfin le développement du contenu », a-t-il poursuivi.

Hamadoun Touré a plaidé pour un  partenariat public-privé fort. Partenariat  nécessaire, selon lui, pour pouvoir continuer  l’évolution du secteur. Toute chose qui permettra de créer de l’emploi pour les jeunes, des avantages sur le développement de la société actuelle, l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement et pour ce qui concerne aussi les objectifs futurs qui concernent le développement durable.

Le secrétaire général de l’Uit a également dit être satisfait de la vision 2020 que le Président Ouattara a pour le pays avec « un très grand chapitre concernant les technologies de l’information et de la communication ».  C’est pourquoi, a-t-il révélé, il a  pris l’engagement au nom de l’Uit  d’accompagner ce pays vers cette marche.

« Je peux dire avec certitude que cette deuxième décennie du troisième millénaire va être la décennie du continent africain. Toutes les structures sont en train d’être mises en place et le continent africain va pouvoir en bénéficier »,  dira-t-il.

Par ailleurs, le Dr Hamadoun Touré a rappelé que l’Uit est la plus vieille institution des Nations unies. Car elle aura 150 ans en 2015.

Notons qu’elle s’occupe de la mise en place d’une politique de télécommunication, de la gestion de fréquence et des satellites, et de la mise en place  des normes internationales.

Ouattara Ouakaltio