• Accueil
  • Economie
  • Gouvernance des sociétés d’État: Les administrateurs bientôt formés à la responsabilité sociétale

Gouvernance des sociétés d’État: Les administrateurs bientôt formés à la responsabilité sociétale

mercredi, 06 mars 2019 16:57
Le gouvrenement va former les administrateurs des sociétés d'Etat à la responsabilité sociétale Le gouvrenement va former les administrateurs des sociétés d'Etat à la responsabilité sociétale Crédits: Présidence de Côte d'Ivoire

Le gouvernement s’engage à renforcer la gouvernance au niveau des entreprises de l’État.

Lors du Conseil des ministres de ce mercredi 6 mars 2019, le gouvernement a adopté une communication relative à un programme de professionnalisation des administrateurs représentant l’Etat au sein des conseils d’administrations des sociétés publiques.

Ce programme de certification, a précisé le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, est inspiré des meilleures pratiques africaines et européennes. Selon lui, cette initiative de renforcement des capacités va prendre en compte la responsabilité sociétale et environnementale et vise à apporter des réponses appropriées à certaines problématiques propres au secteur parapublic. L’objectif est de relever la qualité de la gouvernance et assurer de meilleures performances à ces entreprises publiques.

Cette certification est "obligatoire" pour tous les administrateurs. Les concernés devront obtenir leur certificat spécifique d’administrateur des sociétés publiques auprès de l’Institut national des administrateurs de Côte d’Ivoire (Inad-Ci), à l’issue d’une convention qui sera signée entre cette structure et le gouvernement.

Il faut souligner que le gouvernement n’a pas donné de détails sur le chronogramme du déroulement de cette formation.

La responsabilité sociétale des entreprises est une forme de management qui prend en compte les impacts négatifs des activités commerciales et économiques des sociétés sur l’environnement et des aspects sociaux ainsi que les intérêts des parties prenantes à travers une gestion participative. Elle se veut également une démarche qui prône la bonne gouvernance, la transparence et la lutte contre la corruption au sein des entreprises en vue d’une gestion efficiente des ressources financières.

Edouard KOUDOU
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.