• Accueil
  • Economie
  • Gestion des systèmes financiers décentralisés : La gouvernance au centre des préoccupations

Gestion des systèmes financiers décentralisés : La gouvernance au centre des préoccupations

mardi, 05 mars 2019 19:23
Gestion des systèmes financiers décentralisés : La gouvernance au centre des préoccupations Crédits: DR

« Gouvernance des institutions de microfinance », tel est le thème de la session de formation qui a démarré depuis le 25 février à Cocody.

Ce rendez-vous est organisé par l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés de Côte d’Ivoire (Apsfd-CI), avec l’appui financier de l’Agence française de développement (Afd). Cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui au renforcement de la microfinance en Côte d’Ivoire signé en novembre 2014. La formation regroupe 25 participants dont des membres de Conseil d’administration, de Conseil de surveillance, des membres de Comité de Crédit, des directeurs généraux, Gérants, etc., venus de huit Systèmes financiers décentralisés (Sfd) ou Institutions de microfinance (Imf).

Comme le soutient Tanoé Cyrille, directeur exécutif de l’Apsfd-CI, la formation vise à aider les participants, les institutions de microfinance, dans leur diagnostic de la gouvernance au travers de l’analyse des acteurs, l’analyse du processus de décision et le mode de gestion des crises de dysfonctionnement d’une part et les réflexions sur les choix stratégiques à conduire et les défis à relever dans le cadre de la gouvernance d’autre part.

Pour lui, les Imf sont des entreprises qui doivent réaliser des performances financières en même temps que des performances sociales. Face à la croissance et au défi du maintien de l’équilibre entre la pérennité financière (mission commerciale) et la mission sociale, une bonne gouvernance doit leur permettre de réaliser ce double objectif. La structure qu’il dirige prévoit, en mars prochain, une autre formation.

Le secteur des Systèmes financiers décentralisés, au cours de ces dix dernières années, connaît une remarquable progression en Côte d’Ivoire. A fin septembre 2018, selon les statistiques de la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (Dgtpc), citée par l’Apsfd-CI, il existe 50 Système financiers décentralisés (Sfd) agréés, avec 400 points de services ou agences. A la même date, les Sfd ont mobilisé, au titre de l’épargne, 292,8 milliards de FCfa, octroyé 284,9 milliards de FCfa au titre de crédit et touché directement près de 1,7 million de clients.

ANOH KOUAO